Page de recherche

commerce maroc afrique logistique

Maroc-Afrique : La logistique, talon d'Achille des échanges commerciaux

Contrairement aux attentes, le volume des exportations marocaines vers l’Afrique a reculé, passant de 15 Mds de DH entre janvier-août 2015 à 13,5 Mds de DH un an après. L’absence d’une stratégie logistique adaptée aux spécificit&eacut

Logistique : le groupe SJL passe sous contrôle d’un fond sud-africain

Logistique : le groupe SJL passe sous contrôle d’un fond sud-africain

Le fonds d’investissement Investec Asset Management a acquis la totalité des actions de l’opérateur logistique basé à Tanger.   Grosse opération capitalistique dans le secteur de la logistique au Maroc. Le groupe SJL, un des opérateurs

entretien Hassan sentissi ASMEX

Exportations en Afrique : «La logistique, ce maillon faible de la chaîne»

  Hassan Sentissi, président de l’Association marocaine des exportateurs, explique que le Maroc ne pourra jouer son rôle de hub pour l’export en Afrique et profiter de sa position géostratégique sans la mise en place de lignes maritimes directes sur l

Exportations : Les coûts logistiques irritent les opérateurs

Exportations : Les coûts logistiques irritent les opérateurs

L’inexistence d’un pavillon marocain et les coûts de logistique jugés encore prohibitifs constituent des obstacles à la promotion des exportations nationales. Tous les professionnels s’accordent à dire que les efforts de promotion des exportations nationales doivent être complétés

Transport et logistique : Un secteur clé dans le changement climatique

Transport et logistique : Un secteur clé dans le changement climatique

Parmi les secteurs les plus concernés par la lutte contre le changement climatique, il y a celui du transport et de la logistique, considéré comme un vecteur majeur d’émissions de gaz à effet de serre. Avec 23% des émissions de GES du total national, ce secteur n’a d’autres choix q

Stratégie logistique : Le Maroc améliore son positionnement mondial

Stratégie logistique : Le Maroc améliore son positionnement mondial

Il figure parmi les 20 premiers pays grâce au lancement des plates-formes logistiques installées près des zones industrielles. 2.750 ha d’assiettes foncières sur les 3.300 ha prévus par le schéma national à l’horizon 2030 ont été identifiés. Malgré le retard accusé lors de son l

Auto Expo 2016 : Logistique : Un maillon important de la chaîne

Auto Expo 2016 : Logistique : Un maillon important de la chaîne

Dans le secteur automobile, la logistique tient une place prépondérante à tous les niveaux : des étapes de conception, en passant par la production jusqu’à la distribution. C’est un métier très spécial qui nécessite un savoir-faire et une connaissance du secteur automobile et son envi

Coûts des transports et de la logistique : Un handicap de taille pour le continent africain

Coûts des transports et de la logistique : Un handicap de taille pour le continent africain

Le manque d’infrastructures de qualité et la faible connectivité du continent provoquent incontestablement l’inflation des coûts logistiques, avec toutes les conséquences fâcheuses sur la compétitivité des entre­prises africaines. Ces coûts sont deux fois plus élevés en Afrique q

1er Congrès africain des transports et de la logistique : Un bilan probant, et des promesses pour l’avenir

1er Congrès africain des transports et de la logistique : Un bilan probant, et des promesses pour l’avenir

Le premier Congrès africain des transports et de la logistique s’est achevé sur une note des plus posi­tives. De l’avis même de tous les participants rencontrés, de grandes avancées ont été rendues possibles pour favoriser l’émergence d’un secteur intégré de la logistique

1er congrès africain des transports et de la logistique/Capital humain : Entre défis de qualification et exigences de transformation du continent

1er congrès africain des transports et de la logistique/Capital humain : Entre défis de qualification et exigences de transformation du continent

Des prévisions montrent qu’en 2040, l’Afrique devrait détenir la main-d’oeuvre la plus abondante au monde, devan­çant ainsi la Chine et l’Inde. Cette richesse pourrait faire la différence, pourvu que le capital humain africain soit assez valorisé pour s’adapter à l’évolution