Développement durable

Tous les articles

RSE: la recette du Groupe Al Omrane

RSE: la recette du Groupe Al Omrane

Etant convaincu que sa performance globale est corrélée à sa performance sociétale, le Groupe Al Omrane a fait le pari d’entreprendre une démarche de responsabilité sociétale.

 

Par M. Diao

 

Eu égard à son positionnement social, le Groupe œuvre, depuis sa création, à être une entreprise modèle en matière d’engagement sociétal et environnemental. Al Omrane fait de cette exigence l’élément moteur de tous les chantiers qu’il lance, bien que la formalisation soit récente, à travers l’adoption en 2013 de la charte nationale de l’environnement et du développement durable et la mise en place d’un plan de gestion environnemental et sociétal, et plus récemment encore du label RSE de la CGEM.

Premier opérateur public en matière de logement social et développement urbain au Maroc, Al Omrane s’évertue à donner le bon exemple partout où le groupe lance des projets à travers le Royaume. Pour preuve, la durabilité est respectée en amont, d’abord dans le choix des matériaux de construction, ensuite dans les techniques d’aménagement déployées, en passant par la conception/construction et l’amélioration du concept des bâtiments.

Le Groupe fait figure de pionnier à travers de nombreuses initiatives telles que les projets pilotes en efficacité énergétique dans les logements sociaux (en partenariat avec l’Union européenne et l’AMEE) et dans les sièges et bâtiments qu’il occupe.

De plus, Al Omrane place la recherche et développement au cœur de cette volonté d’accompagner son engagement en matière de durabilité. Ainsi, le groupe s’appuie sur l’expertise de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) pour l’amélioration continue des procédés et de l’empreinte carbone des constructions, et sur celle des chercheurs du CNRST (Centre national de recherche scientifique et technique) pour des matériaux et approches novatrices. Par ailleurs, l’entité publique a initié des projets pilotes et une approche responsable de ses bâtiments et des espaces qu’il est chargé de développer.

Par exemple, à Tamesna, le Groupe construit actuellement un projet HQE. Il accompagne également les chercheurs dans le développement d’un nouveau procédé de construction à base d’un matériau économique et durable, appelé Monomur alternatif silico-calcaire expansé (MASCE), et dans un second projet portant sur la valorisation de la gangue de charbon dans la fabrication de matériaux hybrides à caractère hydraulique innovant écologique et durable, appelé «Brique de Jerada».

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 14 Septembre 2022

Mise en œuvre du premier projet démonstrateur de génération d'hydrogène vert à l'échelle Micro-Pilote

Mardi 19 Avril 2022

Rafik Lahlou nommé Président du Conseil d'Affaires Maroc-Canada

Samedi 16 Avril 2022

Développement durable: la gestion des ressources hydriques, principal défi à relever

Vendredi 15 Avril 2022

FINANCES NEWS HEBDO. SPÉCIAL DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux