Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Catastrophes naturelles : Comment le Royaume se prépare au pire

Catastrophes naturelles : Comment le Royaume se prépare au pire
Mardi 15 Octobre 2019 - Par Finances News

◆Un Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles a vu le jour.

◆Le pays s’est également doté d’un Programme de gestion intégrée des risques de catastrophes naturelles et de résilience.

 


Par : Momar Diao


 

Conscient de l’ampleur des risques liés aux catastrophes naturelles, le Maroc a commencé depuis 2008 à explorer les différentes options de gestion de l'ensemble des risques de catastrophes naturelles auxquels le pays est confronté. En raison de sa position géographique et des conditions climatiques, le Royaume reste potentiellement confronté à un ensemble varié de risques de catastrophes naturelles, de plus en plus récurrents qui, de surcroît se sont exacerbés par le changement climatique et une rapide urbanisation. 

Dans une démarche proactive, les autorités publiques ont mis en place un Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles (CAS-FLCN). L’objectif étant de contribuer à la prévention et la réparation des effets induits par les catastrophes naturelles. Un rapport relatif à la définition des axes prioritaires et des critères d’éligibilité des projets soumis au financement de l’Etat, dans le cadre du CAS-FLCN a été confectionné. 

Toujours dans le registre des actions concrètes, un processus a été également lancé dans la perspective de développer une stratégie à long terme et de réaliser plusieurs projets à court et à moyen termes pour la réduction des risques afin de couvrir tout le territoire national. Ce qui va dans le sens du renforcement de la résilience face aux risques liés aux catastrophes naturelles. A noter que le Programme de gestion intégrée des risques de catastrophes naturelles et de la résilience du pays face aux risques des catastrophes naturelles a pour objectif d’améliorer le cadre et la capacité institutionnels. L’ambition de ce programme est le financement des activités de réduction des risques de catastrophes naturelles et de renforcer la résilience financière du pays face aux éventuelles catastrophes naturelles au profit des populations préalablement ciblées. 

Soulignons enfin qu’un projet pilote de mise en place d’un système intégré d’aide à la gestion des risques d’inondations a vu le jour récemment. En clair, il s’agit de l’établissement d’un système de gestion intégrée et opérationnelle des risques d’inondations, à travers la mise en place d’un Centre opérationnel de veille, d’alerte et d’aide à la gestion des risques d’inondations au niveau du ministère de l’Intérieur. 

Economie Verte

Partage RÉSEAUX SOCIAUX