Développement durable

Tous les articles

Forum de Paris sur la paix : nouvelles initiatives pour l'agriculture africaine et les minéraux de transition

Forum de Paris sur la paix : nouvelles initiatives pour l'agriculture africaine et les minéraux de transition

Des leaders mondiaux se sont réunis à Benguérir pour assister au lancement de nouvelles initiatives visant à relever deux des plus grands défis du monde : transformer l'Afrique en une superpuissance agricole et assurer une gestion responsable des minéraux nécessaires à la transition verte.

 

Par D. M.

La réunion de printemps du Forum de Paris sur la paix, accueillie par l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) dans son campus de Benguerir, a rassemblé plus de 300 personnalités influentes du monde entier, parmi lesquelles Nadia Fettah, ministre marocaine de l'Economie et des Finances, l’entrepreneur Mo Ibrahim, Angel Gurria, ancien secrétaire général de l'OCDE, Pascal Lamy, ancien Directeur général de l'OMC, et Kandeh Yumkella, ancien Directeur général de l'ONUDI, ainsi que d'autres figures notables.

La journée a été marquée par des débats, des tables-rondes et des discussions approfondies sur les conséquences du changement climatique, du COVID-19 et de la géopolitique mondiale. Ces facteurs ont engendré une crise complexe affectant particulièrement les pays les plus vulnérables et exacerbant les inégalités entre les pays riches et les pays pauvres. Les sessions ont mis en avant la nécessité de favoriser des «transitions justes» pour améliorer la gouvernance d'une transition verte et inclusive pour tous. Une transition énergétique verte qui répond aux besoins des pays en voie de développement tout en réduisant la pauvreté, a été un axe majeur de discussion.

De plus, des solutions pour rendre l'agriculture et les systèmes agroalimentaires plus résilients face au changement climatique et aux besoins démographiques croissants ont été explorées. Enfin, les participants ont tiré des leçons de la distribution inégale des vaccins Covid pour s'assurer que les futures négociations sur les pandémies intègrent le partage équitable des bénéfices.

«Il n'y aura pas de transition énergétique ou agroalimentaire mondiale si le Nord ne prend pas en compte les points de vue et les intérêts du Sud. C'est pour cela que nous avons choisi comme thème de cette réunion de printemps les ‘Transitions justes’», a déclaré Justin Vaïsse, Directeur général du Forum de Paris sur la paix. Il a souligné que le Maroc, au carrefour entre l'Afrique, le monde arabe et l'espace méditerranéen, est l'endroit idéal pour accueillir ce rassemblement axé sur la coopération Nord-Sud.

En accueillant l’édition 2024 du Forum de Paris sur la paix, l'Université Mohammed VI Polytechnique réaffirme son engagement à relever les défis africains en matière d'agriculture responsable, de climat, d'énergie et de démographie. Cette collaboration intègre l'université dans la gouvernance du Forum en tant que nouveau membre de l'Assemblée générale. «À travers cette initiative, l'UM6P renforce la coopération internationale, favorise le dialogue entre les acteurs économiques et institutionnels et contribue à la construction de solutions multilatérales aux grands enjeux mondiaux», a déclaré Hicham El Habti, président de l'UM6P.

L'un des moments forts de la réunion a été l'intervention de Bertrand Piccard, explorateur, pilote et activiste climatique, fondateur de la Fondation Solar Impulse. Il a présenté son projet révolutionnaire, Climate Impulse, visant à réaliser le premier tour du monde à l'hydrogène en 2028. Ce projet illustre comment des solutions innovantes et l'esprit d'exploration peuvent contribuer à relever le défi climatique. Face à la croissance rapide de la population et à la menace du changement climatique, la sécurité alimentaire de l'Afrique est essentielle. À Benguerir, le Forum a lancé l'Agricultural Transitions Lab for African Solutions (Atlas), une plateforme permanente de dialogue politique et de collaboration entre le Nord et le Sud.

Atlas vise à transformer durablement l'agriculture africaine en combinant action climatique et développement agricole. Avec une demande croissante pour les minéraux essentiels à la transition verte, la gouvernance mondiale du secteur minier devient cruciale. Le Forum a réuni des experts pour fonder le Conseil mondial pour une gouvernance responsable des minéraux de transition, incluant des personnalités comme Connie Hedegaard, Jobet Juan Carlos et Kenewendo Bogolo.

La réunion de printemps du Forum de Paris sur la paix a également lancé un groupe d'experts indépendants et une plateforme de dialogue avec le secteur privé pour préparer le Sommet Nutrition for Growth (N4G), prévu en mars 2025. Ces initiatives visent à formuler des recommandations pour lutter contre toutes les formes de malnutrition. Depuis sa création en 2018, le Forum de Paris sur la paix sert de plateforme pour les solutions de gouvernance mondiale, réunissant États et acteurs non-étatiques pour affronter les défis globaux. L'édition 2024, en partenariat avec l'UM6P, renforce l'engagement envers la coopération et le dialogue pour des changements positifs en Afrique et au-delà. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Juillet 2024

Energies renouvelables : une universalisation très attendue

Dimanche 07 Juillet 2024

Écotourisme: cap sur la durabilité !

Jeudi 04 Juillet 2024

CAN 2025 : le Maroc dans le groupe B

Lundi 01 Juillet 2024

Finances vertes : «Décarboner est un processus à long terme, nécessitant des investissements importants»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux