Bourse & Finances

Tous les articles

Financement de l'entrepreneuriat : lancement d’un fonds spécial dès le 1er janvier

Financement de l'entrepreneuriat : lancement d’un fonds spécial dès le 1er janvier

◆ Doté de 6 Mds de DH sur 3 ans, ce Fonds sera alimenté essentiellement par les banques, et le budget de l’Etat.

 


Par : Amine Elkadiri


 

Dans son dernier discours royal, le Souverain avait insisté sur la nécessité de développer des mécanismes à même de permettre le financement des jeunes porteurs de projet, des TPME et des autoentrepreneurs. Dans ce cadre, le Projet de Loi de Finances 2020 prévoit la création, dès le 1er janvier 2020, du compte d’affectation spéciale intitulé «Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat».

Ce compte d’affectation spéciale répond au besoin de permettre la comptabilisation des opérations d’appui au financement de l’entrepreneuriat à travers les dispositifs de garantie, de financement, de capital investissement et d’assistance technique, mis en place par l’Etat au profit des TPE, PME, start-up, jeunes porteurs de projet et autoentrepreneurs, peut-on lire dans le projet de Loi de Finances 2020, sans néanmoins en dévoiler les détails de fonctionnement. Les contributeurs Ce qu’on l’on sait, c’est que le ministre des Finances est ordonnateur de ce compte qui retracera, au crédit, les versements du budget général, les contributions des établissements de crédits et les organismes assimilés dans un cadre conventionnel, les contributions des collectivités territoriales (cadre conventionnel également), les versements des établissements et entreprises publics (cadre conventionnel), les contributions des organisations et institutions internationales, ainsi que les dons et legs.

Au débit, ce compte retracera les versements (toujours dans un cadre conventionnel) au profit de la CCG au titre des dispositifs de garantie. Il retracera aussi les versements (dans un cadre conventionnel) au profit de la CCG ou tout autre établissement ou organismes publics et privés au titre des dispositifs de financement, de capital investissement et d’assistance technique. Il s’agit aussi de retracer les dépenses afférentes aux études d’expertise et d’assistance technique liées à l’appui au financement de l’entrepreneuriat.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 03 Fevrier 2023

Béni-Mellal Khénifra: coup de pouce à la dynamique entrepreneuriale

Mardi 31 Janvier 2023

Entreprises publiques: le projet de loi sur le contrôle financier de l'État adopté

Samedi 31 Decembre 2022

Gouvernance des finances publiques: les raisons d'un changement de paradigme

Lundi 26 Decembre 2022

Statut d’auto-entrepreneur : Le futur Steve Jobs ne sera pas marocain !

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux