Culture & Société

Tous les articles

Confidences : «L’industrie musicale évolue constamment, tout comme les goûts et les préférences du public»

Confidences : «L’industrie musicale évolue constamment, tout comme les goûts et les préférences du public»

Zineb Alaoui Mhamdi a évolué du journalisme à la gestion des relations presse et la production audiovisuelle, mettant en avant les valeurs de créativité et de relations humaines. Son parcours l'a conduite de l'entrepreneuriat à des rôles variés dans les médias au Maroc. Elle a ensuite fondé «Zey Agency», se spécialisant dans les relations presse et le booking artistique, et a travaillé avec des artistes renommés comme ElGrande Toto. Elle souligne, ici, l'importance de l'intégrité et de la gestion de crise dans ce domaine et partage sa passion pour l'industrie du divertissement.

 

Propos recueillis par R. K. H.

 

F. N. H. : Comment êtes-vous passée du journalisme à la gestion des relations presse et de la production audiovisuelle ? Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Zineb Alaoui Mhamdi : Du journalisme à la gestion des relations presse, en passant par la production audiovisuelle. Ces univers distincts convergent autour de deux valeurs essentielles à mes yeux : la relation humaine et la créativité. Ces éléments ont toujours su éveiller mon enthousiasme.

À 19 ans, tout en poursuivant des études d'ingénierie en informatique, je me suis lancée dans l'aventure entrepreneuriale avec un restaurant-café. Rapidement, j'ai réalisé que ma véritable passion résidait dans le journalisme. Mes études m'ont menée au cœur de l'un des médias les plus connus du Maroc, puis à NRJ Maroc où j'ai embrassé des rôles variés : Social Media Manager, rédactrice et animatrice radio. Parallèlement, je tenais à garder mon esprit d'écriture vif en collaborant freelance avec un autre média réputé.

Mon parcours m'a ensuite conduit chez Welovebuzz, où j'ai gravi les échelons de rédactrice à directrice du contenu web et social media. Constamment en quête de nouveaux défis, j’ai exploré l'univers des relations presse, en offrant mes services aux artistes, avant d'en faire une spécialité.

La production audiovisuelle a fait irruption dans ma carrière presque par surprise. Grâce à la confiance du PDG de Signature Production, pour qui j’ai beaucoup d’estime et de gratitude, j'ai accédé au poste de Directrice générale. Ce tournant m'a éloignée de l'écriture, mais m'a permis de diriger une entreprise, de gérer une équipe, tout en cultivant la créativité au service de nos clients. Nous avons d'ailleurs lancé avec Moul Sawt - Achraf Qorchi- un média dédié au divertissement et sensibilisation pour les jeunes.

Actuellement, bien que davantage impliquée dans le monde des affaires que du journalisme, je m'épanouis chaque jour. Notre entreprise ne cesse d'évoluer, avec de nouveaux projets, publicités et départements qui voient régulièrement le jour.

 

F. N. H. : Qu'est-ce qui vous a motivée à créer votre propre agence de relations presse et booking artistique, «Zey Agency» ? Quelles sont les opérations ciblées que vous gérez pour vos clients à Signature Production ?

Z. A. M. : Comme je l'ai déjà mentionné, j'aime constamment me dépasser. Ces dernières années, mes services ont été sollicités pour diverses opérations RP, collaborant avec des artistes, entrepreneurs, start-up et organisant d'importants événements. Tout cela en parallèle de mes responsabilités actuelles. Par coïncidence, certains clients de Signature Production exprimaient également le besoin de services RP, et je saisissais l'opportunité pour proposer mes services.

Zey Agency va au-delà des simples relations presse. Nous élaborons des stratégies médiatiques sur-mesure, que vous soyez artiste, entrepreneur ou entreprise. Mais ce n'est pas tout : j'offre également des prestations dans le booking artistique et la gestion d'influence, incluant des conseils artistiques, la gestion de carrière, et le suivi des intérêts professionnels. Ceci s'harmonise parfaitement avec mon rôle chez Signature Production, centré principalement sur la production audiovisuelle (films institutionnels, publicitaires, spots télévisés, Brand content, best off, court-métrage, clip, documentaire et reportage, animation et motion-design, shooting photo etc.). Chez Signature Prod, nous gérons tout, de la conception à la post-production, selon les besoins précisés par le client. De plus, après production, certains souhaitent maximiser leur visibilité via les médias, une étape où ma gestion RP entre en jeu. Notons également que chez Signature Prod, qui est sur tout un immeuble, nous avons un étage dédié aux studios de tournage et pour la production audio, y compris voix off et musique.

 

Zineb Alaoui Mhamdi en compagnie d'ElGrande Toto lors de l'avant-première de son album «Caméléon» à Signature prod.

 

F. N. H. : Pouvez-vous nous parler de votre expérience de travail avec ElGrande Toto en tant qu'attachée de presse ? Quels ont été les défis spécifiques et les moments mémorables de cette collaboration ?

Z. A. M. : Depuis plusieurs années, j'assure le rôle d'attachée de presse pour ElGrandeToto au Maroc. Suite à sa sollicitation, sa manageuse, la talentueuse Anissa Jallab, m’avait contactée pour démarrer cette collaboration passionnante.

Avec une équipe dédiée, je pilote la promotion médiatique de ses singles, albums, de ses actualités, de ses interviews ainsi que ses apparitions à la radio et à la télévision. C'est toujours un réel bonheur de travailler avec un artiste d'une telle créativité. Je suis continuellement impressionnée et fière de ses initiatives.

Un des moments phares de notre travail conjoint a été la soirée de lancement de son album «Caméléon», orchestrée chez Signature Production. À cette occasion, l'émotion m'a submergée en constatant son triomphe et la foule d'invités prestigieux, entre journalistes et célébrités, venus le soutenir et écouter en exclusivité son album. C'était un moment d'une intensité rare. Même si le stress était palpable au départ, au lieu de moi le réconfortant, c'était lui qui finissait par apaiser mon stress.

 

F. N. H. : Comment gérez-vous la communication et les relations presse pour des artistes de la scène rap, tels qu'ElGrande Toto, qui peuvent avoir des publics très diversifiés et parfois exigeants ?

Z. A. M. : Gérer la communication et les relations presse pour des stars de rap telles qu'ElGrandeToto représente un défi stimulant en raison de la diversité et des exigences spécifiques de leur public. Il est, avant tout, essentiel de comprendre l'identité, les valeurs et la vision de l'artiste. Cette compréhension me permet de formuler des messages cohérents qui reflètent sa véritable essence. Reconnaissant la diversité du public, je segmente les audiences pour cibler la communication presse de manière appropriée. Sans oublier que j’établis des relations solides avec les médias pertinents pour le genre rap, qu'il s'agisse de médias traditionnels, de blogs spécialisés ou de podcasts. Ces relations garantissent que les actualités de l'artiste sont diffusées auprès du bon public.

En somme, la clé est de rester authentique tout en étant stratégique, et de s'assurer que chaque action de communication renforce le lien entre l'artiste et son public tout en respectant la diversité et l'exigence de ces derniers.

 

F. N. H. : Quelles stratégies de relations presse avez-vous mises en place pour promouvoir la carrière d'ElGrande Toto ? Y a-t-il des campagnes ou des projets spécifiques que vous pourriez mentionner ?

Z. A. M. : Nous avons travaillé sur plusieurs campagnes, notamment la sortie de son titre à succès «Mghayer», la session d’écoute de son album «Caméléon», puis tous les titres qui s’en sont suivis. Sans oublier ses concerts, ou encore sa tournée internationale qui débute prochainement.

En ce moment, nous mettons les touches finales à une vaste campagne médiatique. Bien que je ne puisse pas encore révéler les détails, l'enthousiasme que je ressens à l'idée de la concrétiser avec notre équipe est immense.

 

F. N. H. : Quels sont les aspects clés du travail d'attachée de presse dans l'industrie musicale, en particulier pour des artistes de renom comme ElGrande Toto ? Comment maintenez-vous la visibilité et la réputation de vos clients ?

Z. A. M. : Comme annoncé précédemment, les aspects clés du travail d'attachée de presse dans l'industrie musicale sont multiples et nécessitent une approche stratégique entre la compréhension de l’artiste, les relations avec les médias, la stratégie de communication, la gestion de crises, l’organisation d’événements et conférences de presse, l’adaptabilité, le suivi ainsi que l’analyse.

L’industrie musicale évolue constamment, tout comme les goûts et les préférences du public. Pour maintenir la visibilité et la réputation de mes clients, je m'efforce de créer un récit authentique autour de l'artiste, d'anticiper les tendances, d'engager proactivement les médias et de surveiller en permanence l'environnement médiatique pour réagir rapidement en cas de besoin. La clé est une communication constante et transparente avec l'artiste, l'équipe de gestion et les médias.

 

F. N. H. : Les artistes de rap peuvent souvent être confrontés à des controverses ou à des critiques. Comment gérez-vous les situations délicates en tant qu'attachée de presse pour protéger l'image de vos clients ?

Z. A. M. : Dans le monde du rap, où les paroles et les comportements peuvent parfois être controversés, je suis toujours préparée à gérer proactivement toute situation pouvant susciter des critiques ou des malentendus. Mon rôle est essentiel pour naviguer à travers ces eaux parfois troubles. Il est primordial de connaître en profondeur le contenu de l'artiste, d'anticiper les points qui pourraient être source de controverse et de préparer des réponses appropriées à l'avance. En cas de situation délicate, une réponse rapide et appropriée est souvent cruciale. Ignorer ou retarder une réponse peut amplifier le problème.

Les réponses aux controverses doivent être authentiques et refléter la véritable perspective ou intention de l'artiste. Les fans et le grand public valorisent l'authenticité. Sans oublier que dans certaines situations, il peut être bénéfique pour l'artiste de s'adresser directement au public, que ce soit par le biais d'une déclaration, d'une interview ou des médias sociaux. Cela peut aider à clarifier les malentendus et à montrer que l'artiste prend la situation au sérieux.

Avoir un plan de gestion de crises est essentiel. Cela inclut d'avoir une équipe prête à intervenir, des protocoles de communication et des ressources pour gérer les situations imprévues. Protéger l'image d'un client ne signifie pas nécessairement éviter toute controverse, mais plutôt gérer ces situations d'une manière qui reflète au mieux les intentions et les valeurs de l'artiste tout en respectant le public.

 

F. N. H. : Pouvez-vous nous parler de votre rencontre avec Gad Elmaleh et comment cette expérience a influencé votre parcours professionnel ? Avez-vous d'autres moments mémorables que vous aimeriez partager avec nous ?

Z. A. M. : L'expérience a été inoubliable et absolument unique. Je suis fan de Gad Elmaleh et l'admire énormément. Durant la période de Welovebuzz, en plein milieu de la pandémie, nous avons initié des sessions live sur les réseaux sociaux pour divertir nos abonnés. C'est à ce moment-là que j'ai eu l'opportunité d'organiser un live avec Gad Elmaleh et Ouadih Dada. Ce fut un moment magique, comme si la petite fille en moi voyait ses rêves se réaliser. Néanmoins, l'envie de le voir en personne persistait.

Un an plus tard, à ma grande surprise, ElGrande Toto m'a offert l'opportunité de le rencontrer en personne à Signature Production, un dimanche ensoleillé. J'étais totalement dans l'ignorance, et je dois dire que mes amis et le PDG de l'entreprise ont gardé le secret à merveille. L'instant où mes yeux ont croisé ceux de Gad, j'étais submergée par l'émotion. Il est d'une simplicité, d'une générosité et d'une bienveillance hors du commun. Ce jour-là, nous étions entourés par plusieurs personnes, dont Salim Cravata, Momo de Hit Radio, ElGrande Toto, et même l'équipe de TF1 venue réaliser un reportage sur Gad au Maroc.

Cet après-midi passé au studio de Signature Prod restera gravé dans ma mémoire. Maintenir le lien avec Gad est un privilège et un véritable bonheur pour moi. La gratitude que je ressens envers lui est immense et incommensurable.

Il y a tant d'autres souvenirs marquants dans ma carrière. Étant donné mon domaine d'activité, j'ai la chance d'être témoin et actrice de nombreux moments inoubliables. Ma première année chez Signature Production, où nous collaborons avec des artistes de renom, restera gravée dans ma mémoire. Les moments passés en studio, les précieux conseils, la bouillonnante créativité et la richesse des interactions humaines sont des souvenirs que je chérirai toujours.

 

Gad Elmaleh et Zineb Alaoui Mhamdi, à Signature Prod, en mars 2021.

 

F. N. H. : Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent devenir manager de stars ou relations presse de stars ? Quelles compétences et qualités sont essentielles pour réussir dans ce domaine ?

Z. A. M. : Devenir manager de stars ou relations presse pour des célébrités est un métier exigeant qui nécessite une combinaison unique de compétences et de qualités personnelles. Il peut être bénéfique de suivre une formation en management, en communication, ou en relations publiques. Cela vous fournira des bases solides et une meilleure compréhension du métier. Établir et entretenir un réseau solide est crucial. Plus vous vous connectez à des professionnels du domaine, plus vous aurez d'opportunités de vous faire connaître et d'apprendre des meilleurs.

Ce métier exige également une grande disponibilité. Les crises peuvent survenir à tout moment, et il est essentiel d'être toujours prêt à intervenir. Il est aussi vital de comprendre les besoins, les désirs et les préoccupations de vos clients pour les servir au mieux, et de garder la confidentialité.

Le monde du divertissement évolue rapidement. Pouvoir s'adapter à de nouvelles situations, tendances ou crises est primordial et rester informé des tendances actuelles de l'industrie, des médias et des technologies émergentes est également important. Cela vous permettra d'offrir des conseils éclairés et de rester pertinent.

Notons qu’il faut avoir une intégrité. Dans un monde où les rumeurs peuvent vite circuler, maintenir une réputation d'intégrité est crucial. Soyez toujours honnête et transparent avec vos clients, sans oublier qu’il s'agit d'un métier à haute pression. Apprendre à gérer le stress et à rester calme dans les situations tendues est essentiel.

Pour conclure, si vous êtes passionné par l'industrie du divertissement et que vous possédez ces compétences et qualités, vous aurez de fortes chances de réussir en tant que manager de stars ou relations presse. Cependant, rappelez-vous que l'expérience est le meilleur enseignant; chaque défi rencontré est une opportunité d'apprendre et de grandir.

 

F. N. H. : En tant que professionnelle des relations presse, quelles sont les stars ou personnalités avec lesquelles vous aimez collaborer ?

Z. A. M. : Gad Elmaleh ! C’est une évidence.

 

F. N. H. : Les médias sociaux jouent un rôle essentiel dans la promotion des artistes. Pouvez-vous partager quelques astuces sur la manière dont vous utilisez les plateformes numériques pour renforcer la notoriété de vos clients ?

Z. A. M. : Les réseaux sociaux sont en effet devenus un outil incontournable pour la promotion d'artistes. Et pour renforcer la notoriété de mes clients sur les plateformes numériques, il faut un contenu authentique, des interactions régulières, une planification du contenu, des collaborations et partenariats, vidéos et visuels accrocheurs, l’utilisation de stories et fonctionnalités éphémères, des outils analytiques, l’engagement dans des sujets tendances, et la formation continue…

En somme, la clé du succès sur les réseaux sociaux réside dans l'authenticité, l'engagement et l'adaptabilité. Chaque artiste est unique, il est donc essentiel de personnaliser la stratégie en fonction de sa personnalité et de son public.

 

F. N. H. : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience dans les coulisses du tournage du clip de la Coupe du monde des clubs au Maroc ? Quels moments forts avez-vous vécus pendant ce tournage ?

Z. A. M. : Quelle célébration exceptionnelle ! Je devais accompagner Nouaman Belaiachi pour le tournage. La fatigue se faisait ressentir, mais ces moments resteront gravés à jamais, notamment lorsque tous les artistes se sont rassemblés pour une scène du clip. Les couleurs de notre drapeau marocain étaient partout, l'ambiance était joyeuse, malgré un froid glacial au stade de Rabat. Il y avait quelque chose d'amusant à voir les artistes enfiler et retirer leurs manteaux entre chaque prise, feignant de ne pas être dérangés par le froid. Nous étions tous impatients de tourner une autre scène en soirée, d'autant plus que ce clip était une manière pour les artistes de rendre hommage au Maroc. Cependant, la pluie en a décidé autrement, venant perturber notre tournage prévu en extérieur !

 

Avec Nouaman Belaiachi pendant le lancement d'une des éditions de Coke studio au Maroc avec Coca Cola.

 

F. N. H. : Comment percevez-vous l'importance de l'influence au Maroc, en particulier après le Mondial de football au Qatar et les performances des Lions de l'Atlas ? Comment cela a-t-il affecté votre travail ?

Z. A. M. : Depuis la coupe du monde de football au Qatar et les exploits remarquables de nos lions de l’Atlas, l'influence au Maroc s'est métamorphosée. Les lignes entre l'art, le sport, la politique et la diplomatie semblent s'estomper. Aujourd'hui, l'influence est perçue comme une stratégie holistique où marques et entreprises ne se limitent plus au type de médias, mais privilégient de plus en plus les réseaux sociaux, s'adaptent au numérique et explorent des domaines variés. Par exemple, le sport, et en particulier le football, est désormais un vecteur majeur d'influence au Maroc.

 

F. N. H. : Enfin, quels sont vos projets ou clients actuels qui vous passionnent le plus ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous préparez pour l'avenir ?

Z. A. M. : Chez Signature Production, quand nos clients nous sollicitent pour la création de contenu et lorsque je suis sur les lieux de tournage pour superviser, c'est un véritable épanouissement pour moi. Du côté de Zey Agency, chaque projet m'enthousiasme, surtout s'il est porté par de l'ambition.

Je suis constamment en quête de nouveaux défis pour Zey Agency et Signature Production. Elles se développent constamment donc Stay Tuned.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

Jeudi 25 Avril 2024

La 27ème édition du Festival des Musiques Sacrées du Monde à Fès du 24 mai au 1er juin 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux