Gaza: une cruauté qui défie la morale

Gaza: une cruauté qui défie la morale

La situation humanitaire à Gaza est une tragédie dont l’ampleur dépasse l’entendement. Chaque jour, des civils innocents paient de leur vie les conséquences d'un conflit qui semble sans fin. À l'ombre des médias internationaux, un peuple entier est pris au piège d’une violence inhumaine et disproportionnée.

Gaza, cette bande de terre étroite et surpeuplée, est devenue un symbole de désespoir et de souffrance. Les habitants, privés de leurs droits les plus fondamentaux, vivent dans une prison à ciel ouvert. Les bombardements incessants, les blocus étouffants et les restrictions impitoyables sur les biens de première nécessité ont transformé leur quotidien en un enfer permanent. L'inhumanité de Benjamin Netanyahu et de l'armée israélienne se signale à travers une machine de guerre aveugle et implacable.

Qui a fait près de 38.000 morts palestiniens, dont 56 à 60% sont des femmes et des enfants, selon l’Organisation mondiale de la Santé. Par ailleurs, dix enfants perdent une jambe ou deux dans la bande de Gaza en moyenne tous les jours, selon le chef de l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), Philippe Lazzarini.

Des statistiques macabres auxquelles s’ajoutent des hôpitaux débordés, incapables de soigner tous les blessés, des maisons réduites en ruines, laissant des familles entières sans abri, ainsi qu’une situation alimentaire désastreuse. Selon le rapport du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), appuyé par l’ONU, près de 500.000 personnes souffrent toujours de la faim à un niveau «catastrophique» dans la bande de Gaza, qui reste menacée par un «risque élevé et soutenu» de famine.

L’injustice est donc flagrante. Les actions militaires israéliennes ne font pas de distinction entre combattants et civils, jetant dans l’abîme des innocents, dont le seul crime est de vivre dans cette terre meurtrie. Ces sanctions collectives imposées à un peuple entier, révèlent une cruauté qui défie toute morale. Mais au milieu de cette noirceur et dans ce chaos total, certaines initiatives émergent. Comme celle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui multiplie les gestes de solidarité face à la détresse insoutenable des habitants de Gaza.

Lundi, le Souverain, Président du Comité Al Qods, a en effet donné ses instructions pour déployer une opération humanitaire d’aide médicale, destinée aux Gazaouis. Cette aide est composée de 40 tonnes de produits médicaux, contenant notamment des dispositifs pour la prise en charge des brûlures et des urgences chirurgicales et traumatologiques, ainsi que des médicaments de première nécessité. Un acte de générosité en attendant un cessez-le-feu improbable.

 

 

Par F.Z Ouriaghli

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Aérien: Airbus prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici 20 ans

Samedi 13 Juillet 2024

Incident à un meeting de Trump en Pennsylvanie : évacuation et blessure signalée

Mercredi 10 Juillet 2024

OMS : lancement de MeDevIS, une nouvelle plateforme pour améliorer l’accès aux dispositifs médicaux

Dimanche 07 Juillet 2024

ISS: la dernière mission

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux