Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Utilisation des sacs plastiques : Retour à la case départ

Utilisation des sacs plastiques : Retour à la case départ
Mercredi 25 Novembre 2020 - Par admin

L’usage des sacs plastiques dans le commerce de proximité redevient de plus en plus courant.

Les autorités compétentes ont quelque part baissé la garde.

 

Pour peu que l’on soit attentif, il est assez aisé de constater que l’usage des sacs plastiques ne cesse de s’intensifier au Maroc. Et pourtant, la loi n°77- 15, entrée en vigueur le 1er juillet 2016, interdit la fabrication, l'importation, l'exportation, la commercialisation et l'utilisation des sacs en plastique.

Le Royaume s’est doté de cet instrument juridique afin de lutter efficacement contre la pollution plastique qui prend des proportions inquiétantes, notamment au niveau des océans. Pour rappel, le ministère de tutelle avait dressé le bilan de mise en œuvre de la loi n°77- 15, seulement six mois après son entrée en vigueur. Il se félicitait du fait que l’utilisation des sacs plastiques était quasiment éradiquée dans le commerce moderne et que le recours aux produits alternatifs avait connu une hausse remarquable au niveau des commerces de proximité.

Ces résultats encourageants étaient tributaires, entre autres, des campagnes de sensibilisation et de la fermeté des autorités publiques à l’encontre des contrevenants à la loi. Aujourd’hui, force est de constater que les autorités compétentes pour faire respecter l’arsenal juridique en vigueur ont quelque part baissé la garde.

L’usage des sacs plastiques dans le commerce de proximité redevient de plus en plus courant. Et pourtant, dans le cadre de l’implémentation de la loi, une convention-cadre a été conclue. Celle-ci fixe les mesures d’accompagnement décidées, s’articulant autour de 8 chantiers, notamment la réglementation, le contrôle de l’application de la loi et des textes d’application, la promotion des solutions de substitution, la reconversion et l’accompagnement des opérateurs formels.

D’après la tutelle, ceux-ci sont au nombre de 104 unités industrielles au total et génèrent 3.840 emplois directs et indirects. Notons enfin que les capacités de production annuelles de produits de substitution aux sacs plastiques avaient été estimées à 4,6 milliards de sacs en papier, 100 millions de sacs tissés et 120 millions de sacs non tissés.

 

Actualités Marocaines Développement durable

Partage RÉSEAUX SOCIAUX