Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Pacte de l'exemplarité de l'Administration: des résultats déjà palpables

Pacte de l'exemplarité de l'Administration: des résultats déjà palpables
Lundi 01 Fevrier 2021 - Par admin

Certains départements ministériels ont pu réduire leur consommation en eau de 50% et produire 22% de leur besoin en électricité à partir des énergies renouvelables.

D’autres ministères possèdent d’ores et déjà 32% de véhicules propres au niveau de leur parc automobile et réalisent un taux de recyclage des déchets d'environ 35%.

 

Par M. Diao

 

Les décideurs publics sont conscients que l’Etat ainsi que tous ses démembrements ont un rôle central à jouer dans l’optique de hâter la transition du Royaume vers une économie bas carbone, créatrice de richesse et d’emplois verts et, surtout, respectueuse d’une planète de plus en plus fragilisée par le réchauffement climatique.

Pour rappel, l'adoption de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) en juin 2017 par le Conseil des ministres, sous la présidence du Roi Mohammed VI, a constitué une étape décisive dans le processus de consécration du développement durable à l'échelle nationale.

C’est dans cette optique que le Comité national de développement durable sous la présidence du Chef de gouvernement a adopté en février 2019 le Pacte de l'exemplarité de l'Administration (PEA). En clair, cette politique publique reflète le ferme engagement de l'Administration dans le domaine du développement durable. Il convient de rappeler que pour garantir la mise en œuvre effective du PEA, une circulaire du chef du gouvernement a été diffusée auprès de toutes les administrations publiques concernées.

Elaboration d’un guide au profit des ministères

Pour rappel, dans le cadre de la mise en œuvre du premier axe stratégique de la SNDD visant à faire de l'exemplarité de l'Administration un levier pour la mise en œuvre du développement durable, l'Administration est appelée à montrer l'exemple et à déployer une démarche écoresponsable.

Et ce, afin d’encourager et promouvoir les bonnes pratiques de développement durable auprès de l'ensemble des acteurs économiques et sociaux à l'échelle nationale. Le ministère de l'Energie, des Mines et de l'Environnement (Département de l'environnement) s’est mué en chef de file afin d’épauler les autres départements ministériels.

Ainsi, dans l’optique d'accompagner les ministères dans le processus de préparation de leur Plan ministériel de l'exemplarité de l'Administration (PMEA), le département de l’environnement a mené plusieurs actions. Il y a lieu de citer l'élaboration et la diffusion d'un guide méthodologique sur l'exemplarité de l'Administration, les fiches d'orientation par thématique (eau, déchets, mobilité, efficacité énergétique, etc.). A cela s’ajoute la mise en place des termes de référence standardisés sur l'audit environnemental au niveau des bâtiments publics.

Dans le même ordre d’idées, une assistance technique a été mise à la disposition des départements ministériels dans le cadre de la coopération internationale. L’objectif recherché étant l’accélération de la cadence de réalisation ainsi que la généralisation des mesures précitées au niveau des établissements publics et des collectivités territoriales.

Des résultats probants

A en croire la tutelle, 21 départements ministériels ont réalisé ou sont en cours de réalisation de leurs plans ministériels de l'exemplarité de l'Administration. Cette nouvelle donne a permis à plusieurs ministères de réaliser des économies réelles en matière de ressources.

Pour preuve, certains départements ont pu réduire leur consommation en eau de 50% et produire 22% de leur besoin en électricité à partir des énergies renouvelables. D'autres ont pu atteindre 32% de véhicules propres au niveau de leur parc automobile et atteindre un taux de recyclage des déchets d'environ 35%. Ce qui est d’autant plus remarquable si l’on sait que le taux de recyclage des déchets ménagers au Maroc ne dépasse pas 7%

 

 

Automobile Energie renouvelable Actualité Économique Développement durable

Partage RÉSEAUX SOCIAUX