Développement durable

Tous les articles

Mix énergétique: où en est le Royaume ?

Mix énergétique: où en est le Royaume ?

La capacité globale cumulée en énergie renouvelable serait de 4.050 MW à fin 2021.

Au regard des projets en cours et ceux programmés, l’objectif de la capacité installée en énergies renouvelables de 42% serait atteint cette année et celui de 52% dès 2025.

 

Par M. Diao

L’actualité énergétique mondiale montre que le choix opéré par le Maroc dès 2009 est pertinent par la sécurisation de l’alimentation en énergie et la diversification des sources de production et le développement des énergies renouvelables. Faudrait-il le rappeler, il y a près de treize années, le gouvernement avait lancé la Stratégie énergétique nationale, réadaptée pendant l’intervalle 2015-2016 et censée, entre autres, réduire la dépendance énergétique. C’est- à-dire ramener le taux de dépendance énergétique de 97% en 2018 à 82% en 2030. Actuellement, le taux de dépendance énergétique tourne autour de 90%. L’essor des énergies renouvelables est le meilleur moyen pour le Maroc de réduire son fort taux de dépendance énergétique. D’où la pertinence de faire l’état des lieux du pays en matière de mix énergétique.

Le développement des énergies renouvelables constitue la principale trame de la stratégie précitée, et dont les objectifs initiaux en termes de capacité installée de production de l’énergie électrique (42%) ont été rehaussés à 52% d’ici 2030. Et ce, sous la férule du Souverain. Au-delà de ce rappel, les nouveaux objectifs ont été fixés dans un contexte propice marqué par les gains de compétitivité des énergies renouvelables, sous l’effet des progrès technologiques. Concrètement, entre 2010 et 2019, le LCOE (coût actualisé de l'énergie) de la technologie photovoltaïque a connu une baisse de 82%; l’éolien a, quant à lui, enregistré un recul de 39% pour l’onshore et 29% pour l’offshore.

Une capacité installée de 4.050 MW à fin 2021

Il ressort des données produites par Masen que le Maroc dispose d’une capacité installée en énergie renouvelable de 3.934 MW, sur une capacité totale installée de 10.627MW à fin 2020. Ce qui représente une part en énergie renouvelable de 37% du mix électrique national. Il importe de mentionner que les projets solaire, éolien et hydraulique ont respectivement une capacité de 747 MW, 1.387 MW et 1.800 MW. Masen renseigne aussi que la capacité globale cumulée en énergie renouvelable cumulée serait de 4.050 à fin 2021. Ce qui équivaut à 37,6% du mix électrique. Notons tout de même que l’entité publique, chargée de piloter les énergies renouvelables au Maroc, se montre rassurante quant à l’atteinte des objectifs fixés. «Au vu des projets en cours et ceux programmés, l’objectif de 42% serait atteint cette année (en 2022) et celui de 52% en 2025», explique en substance Masen.

Et de faire savoir : «Etant précisé qu’au vu de la planification projetée par le gestionnaire du réseau national de transport, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2030 serait de 64,3% pour une capacité globale installée de 20.254 MW et une marge de réserve de 12,2%». Au-delà des objectifs passés en revue, la question de l’intégration énergétique est centrale, surtout si l’on sait que ce n’est qu’à travers un déploiement massif des énergies propres au-delà du Royaume que les avancées technologiques et les économies d’échelle continueront de renforcer la compétitivité de ce type d’énergies. Le sujet de l’attractivité du pays en matière d’investissement dans les énergies renouvelables est également central au regard du caractère capitaliste des projets en la matière.

A ce titre, il importe de rappeler que le Maroc est l’un des pays les mieux classés d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, en matière d’attractivité pour les énergies renouvelables, selon le cabinet comptable britannique Ernst & Young. Dans l’indice 2021 des marchés les plus attractifs  dans le domaine des énergies renouvelables, qui s’intéresse à 40 pays, le Royaume est classé au 16ème rang, devant Israël et derrière le Danemark. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 25 Mai 2022

Assurance maladie obligatoire: 1,6 million d’agriculteurs concernés dans un premier temps

Mercredi 25 Mai 2022

Monkeypox au Maroc: les 3 cas suspects sont négatifs

Mercredi 25 Mai 2022

Smartphones: realme annonce le lancement du realme 9 Pro+ 5G

Mardi 24 Mai 2022

Transformation digitale : «Investir dans des applications sociales offre de nombreux avantages»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux