Financement de projets: l’INDH promeut un tourisme écoresponsable

Financement de projets: l’INDH promeut un tourisme écoresponsable

Plaçant l’individu au cœur des dynamiques de développement, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) s’active dans la province d’Al Haouz en vue d’accompagner des porteurs de projets dans le domaine du tourisme écologique.

 

Par M. Boukhari

L’objectif de l’INDH consiste à améliorer les conditions socioéconomiques des personnes ciblées en menant des efforts pouvant aboutir à la réalisation de projets durables, porteurs de valeur ajoutée sûre et, surtout, créateurs d’emplois et de richesse.

A travers son programme 3 intitulé «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», l’INDH s’est engagée au niveau des communes territoriales relevant de la province d’Al Haouz à accompagner des porteurs de projets, en l’occurrence les femmes et les jeunes, en leur offrant des opportunités d’emploi et d’auto-emploi, dans plusieurs secteurs jugés prometteurs, à l’instar du tourisme, l’artisanat, l’agriculture et les services.

Alliant tourisme et éducation à l’environnement, «Eco Camp» est un complexe écotouristique ayant vu le jour à douar Toroud dans la commune rurale de Ouirgane. En effet, grâce à l’appui de l’INDH, la province d’Al Haouz regorge aujourd’hui de moult gites, refuges et projets écotouristiques dont le financement et l’accompagnement assurés par l’Initiative permettent à leurs propriétaires de se frayer une place dans le monde de l’entrepreneuriat. Pareillement, le douar «Derb Ouirgane» compte un gite touristique «Riad Idar», proposant des séjours dans un cadre au cœur de la nature.

Ayant mobilisé un montant de 160.180 DH, dont 96.108 DH comme contribution financière de l’INDH, ce projet a pour ambition principale la promotion d’un tourisme écologique durable et responsable, tout en mettant en avant la richesse et la diversité des paysages et des traditions dans cette zone. Avec l'accompagnement et le financement de ce genre de projets et bien d'autres, l'INDH se propose de créer localement davantage d'emplois, et donc de générer plus de valeur ajoutée, à travers l'encouragement de la création des TPME à forte importance socioéconomique, et l’amélioration des compétences transversales des jeunes.

Rappelons que dans ses trois phases, l’INDH a mobilisé les moyens humains et financiers nécessaires, afin de permettre aux jeunes de traduire leurs idées et concrétiser leurs rêves, via des projets soigneusement étudiés et inscrits dans la durabilité, favorisant l'employabilité et la création de valeur sûre localement. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 22 Fevrier 2024

Économie nationale: le dernier diagnostic du FMI

Jeudi 22 Fevrier 2024

Point Bourse Hebdo. Le marché en apesanteur !

Jeudi 22 Fevrier 2024

La nouvelle réforme de l’école publique parie sur de nouvelles approches éducatives

Jeudi 22 Fevrier 2024

Maroc : l’inflation à 2,3% en janvier 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux