Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Actualités

MENA: près de 81% des PME optimistes quant à la croissance future (Mastercard)

MENA: près de 81% des PME optimistes quant à la croissance future (Mastercard)
Jeudi 01 Juillet 2021 - Par admin

Près de 81% des petites et moyennes entreprises (PME) de la région Moyen-Orient Afrique du Nord (MENA) sont optimistes quant à la croissance future pour les 12 prochains mois, selon les résultats d'une enquête réalisée par Mastercard.

Cet optimisme est alimenté par le potentiel de croissance de meilleures données, de l'accès au crédit et de l'amélioration des compétences du personnel, explique Mastercard dans un communiqué sur son indice de confiance des PME Mastercard pour la région Moyen-Orient et Afrique (MEA).

"Après avoir fait face à des changements sans précédent à la suite de la pandémie de Covid-19, la confiance des PME dans la région MENA est à la hausse", relève la même source, précisant que 77% prévoient des revenus qui augmenteront ou se maintiendront, alors que plus de la moitié (56%) prévoient une augmentation.

Alors que de nombreuses économies régionales entrent progressivement dans la phase de normalisation et de croissance et que les restrictions sociales continuent de s'assouplir, les PME de la région MENA ont identifié de meilleures données et connaissances (42%), un accès plus facile au crédit (41%) et la formation du personnel (40%), comme trois principaux moteurs de la croissance. "Cela met en évidence les opportunités pour les petites entreprises qui découlent à la fois de la transformation interne ainsi que des réglementations et des tendances du secteur", indique Mastercard.

S'assurer que les PME disposent de tout le soutien dont elles ont besoin pour passer au numérique et se développer dans le numérique est un objectif clé pour Mastercard. L’entreprise travaille en étroite collaboration avec le gouvernement, les organisations financières et la communauté des affaires, au sens large, pour créer des opportunités pour les PME de la région.

Mastercard a promis 250 millions de dollars et s’est engagée à connecter 50 millions de micro, petites et moyennes entreprises dans le monde à l’économie numérique d’ici 2025 en utilisant sa technologie, son réseau, son expertise et ses ressources à l'appui de l’objectif de l’entreprise de construire une économie numérique plus durable et inclusive. Dans le cadre de ces efforts, Mastercard se concentre sur la connexion de 25 millions de femmes entrepreneurs. Pour de nombreuses petites entreprises, la réduction de leur dépendance par rapport au cash, grâce à l'acceptation des paiements numériques, a joué un rôle majeur dans leur capacité à être payées et à maintenir leurs revenus.

"Les résultats de l'indice de confiance des PME indiquent clairement une amélioration du sentiment que la plupart des entreprises de la région MENA ressentent aujourd'hui", a indiqué, Khalid Elgibali, Président de division MENA chez Mastercard, cité par le communiqué. Et d'ajouter que "c'est un signe positif pour la région sur son chemin vers la reprise économique, et une indication claire de la puissance de la technologie pour aider à permettre cette croissance".

"En tant que catalyseur technologique de choix, Mastercard travaille, en étroite collaboration avec les petites et moyennes entreprises de la région, pour s'assurer que leurs besoins sont entendus et satisfaits avec les derniers outils et technologies qui peuvent les aider à tirer le meilleur parti d'une économie numérique en évolution", a-t-il souligné.

Interrogées sur les principaux blocages, 50% des PME de la région MENA ont mentionné que le défi de maintenir et de développer leur entreprise était leur principal problème. "Si l’on examine les préoccupations au cours des 12 prochains mois, plus de la moitié (53%) ont identifié l’augmentation du coût de faire des affaires, tandis que 39 % ont cité l’accès au capital", relève Mastercard, notant que les partenariats du secteur privé (58%) et les initiatives gouvernementales (53%) ont été identifiés comme ayant le plus grand potentiel d’impact positif sur les PME et le marché MENA au sens large.

A cet égard, Elgibali a indiqué que "la hausse des coûts étant l'une des principales préoccupations des PME de la région MENA, il est crucial que nous donnions la priorité à une économie numérique sûre et sécurisée qui puisse maintenir le commerce, permettre des flux de trésorerie sains et favoriser l’accès au capital grâce à une expérience numérique".

"Une économie numérique forte profite à tout le monde de multiples manières, des PME pouvant développer leur clientèle grâce au commerce électronique, aux consommateurs ayant le choix de modes de paiement. Transformer une économie intelligente grâce à la technologie, aux informations et aux solutions multicanaux est la façon dont Mastercard soutient les entreprises de toutes tailles", a-t-il poursuivi.

Alors que les tendances de consommation évoluent dans un monde post-pandémique, les entreprises doivent s’adapter et se préparer pour l’avenir. Les perspectives économiques 2021 de Mastercard estimaient que 20 à 30% de la flambée du commerce électronique liée au Covid-19 serait une tendance permanente de la part des dépenses globales de vente au détail dans le monde.

De plus, des études récentes de Mastercard ont montré que 74 % des consommateurs de la région MENA achètent plus en ligne qu’ils ne l’ont fait depuis le début de la pandémie et que 95% des acheteurs de la région envisageraient de faire un achat avec une technologie de paiement émergente au cours de l’année prochaine.

Mastercard est une entreprise technologique mondiale du secteur des paiements. Elle a pour mission de connecter et d'alimenter une économie numérique inclusive qui profite à tous, partout en rendant les transactions sûres, simples, intelligentes et accessibles.

 

 

 

PME Entreprise TPME

Partage RÉSEAUX SOCIAUX