Dakhla : le kilogramme d’hydrogène vert à moins de 3 dollars

Dakhla : le kilogramme d’hydrogène vert à moins de 3 dollars

Le Royaume a la capacité de concourir au marché de la production d'hydrogène vert au moindre coût, jusqu'à 2,54 dollars par kilogramme, dans la ville de Dakhla, selon une étude publiée par l'International Journal of Hydrogen Energy.

L'équipe de recherche a testé différents critères permettant d'analyser et de tester le meilleur site pour produire de l'hydrogène vert au moindre coût avant de conclure que Dakhla est le meilleur endroit pour produire en termes de coût. L'équipe a également simulé et optimisé des systèmes hybrides utilisant l'énergie solaire et éolienne sur plusieurs sites marocains.

Selon l'étude menée par des chercheurs marocains, «l'une des méthodes les plus prometteuses pour faciliter la transition énergétique vers des émissions sans carbone est l'électrolyse de l'eau en conjonction avec des sources d'énergie renouvelables». L'électrolyse, la méthode utilisée pour séparer l'hydrogène de l'oxygène pour extraire l'hydrogène de l'eau, donne de l'«hydrogène vert» car elle utilise des sources d'énergie renouvelables.

Une analyse technico-économique des installations de production d'hydrogène vert dans cinq villes marocaines a été menée dans le cadre de l'étude pour déterminer le coût net, la capacité de stockage et le coût du dessalement de l'eau de mer. Les résultats ont indiqué que la combinaison de panneaux photovoltaïques et d'éoliennes pourrait aider le Maroc, en particulier à Dakhla, à produire de l'hydrogène à faible coût.

Les conclusions de l'étude ont indiqué l'intérêt d'utiliser des réservoirs d'hydrogène pour stocker l'énergie, ainsi que la possibilité d'omettre le coût du dessalement de l'eau de mer, car il ne représente que 0,12 à 0,35% des coûts nets dans la ville de Dakhla, où le coût potentiel est le plus bas par rapport aux études précédentes.

Le Maroc est l'un des six seuls pays au monde, selon le Conseil mondial de l'énergie, à disposer d'une capacité importante de création d'hydrogène vert et de ses dérivés, ce qui le rend éligible pour répondre à 4% de la demande mondiale d'ici 2030.

Pour rappel, le Roi Mohammed VI a donné ses instructions au gouvernement pour créer une «Offre Maroc» en novembre 2022, qui couvre toute la chaîne de valeur de l'industrie de l'hydrogène vert. L'objectif étant de rejoindre le cercle des nations fortes de cette industrie émergente et de répondre aux nombreux projets portés par les investisseurs et les pionniers internationaux.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 17 Avril 2024

Service militaire : les candidats ont jusqu’au 29 avril pour remplir le formulaire de recensement

Mercredi 17 Avril 2024

Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance: coup d'envoi de la 10e édition

Mercredi 17 Avril 2024

Risques climatiques au Maroc : quels enjeux pour les banques ?

Mardi 16 Avril 2024

Maroc: le FMI table sur une croissance de 3,1% en 2024 et 3,3% en 2025

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux