RA/RV: le Metaverse, ce n'est pas pour demain

RA/RV: le Metaverse, ce n'est pas pour demain

Bien que «Metaverse» soit devenu un mot à la mode après l’annonce de Zuckerberg, de nombreuses personnes tentent toujours de comprendre ce concept et les technologies qui l’entourent.

 

Par K. A.

La frontière entre réalité virtuelle et augmentée reste encore évasive pour beaucoup d’utilisateurs. Avec le projet Metaverse de Facebook, nouveau tournant dans le monde de la tech, la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) devraient marquer le coup durant les prochaines années, et il est devenu impératif de mettre les points sur les i pour lever le voile sur ces deux virages stratégiques. De quoi s'agit-il exactement ? Pour faire simple, la réalité augmentée est une technologie qui permet d’incruster des éléments en 2D et 3D dans un environnement réel.

La réalité virtuelle est, quant à elle, une simulation du monde réel dans un espace complètement virtuel grâce à un casque VR Oculus Quest, HTC Vive, Pimax, Playstation VR ... Dans l'ensemble, au cours des prochaines années, dans les deux segments scrutés par le cabinet d’analyse IDC, les équipements de réalité augmentée et de réalité virtuelle devraient connaître la croissance la plus rapide en valeur.

Sur la période prévisionnelle de cinq ans, ces technologies devraient afficher un taux de croissance annuel de 67,9% pour atteindre les 20 milliards de dollars en 2025. La part des dépenses des entreprises dans ce marché devrait passer de 50% en 2020 à près de 70% en 2023, note la même source.

Meta critiqué par les observateurs

Les critiques sont de plus en plus nombreuses à l’encontre du plan de Zuckerberg visant à faire passer Facebook d'une entreprise de médias sociaux à une entreprise Metaverse. D’aucuns affirment qu'en se concentrant sur ce projet, Facebook détourne l'attention des controverses auxquelles l’entreprise fait face depuis un bon moment. Une autre question se pose  : la RV et la RA peuvent-elles évoluer pour faire du Metaverse autre chose qu'un clone de Second Life (un metavers en 3D sorti en 2003) avec de meilleurs graphismes ?

Sur ce point, les experts soulignent que l'idée n'est pas nouvelle et de nombreuses autres sociétés, comme Roblox, Nvidia et Microsoft, ont également construit des mondes virtuels avec la technologie de réalité virtuelle ou augmentée. Tandis que d'autres précisent que dans la version du Metaverse que Facebook a développée jusqu'à présent, les avatars qu'il propose en remplacement de nos corps physiques sont caricaturaux et maladroits.

En réponse aux inquiétudes concernant cette révolution en cours, les dirigeants de Facebook indiquent que «ce ne sera pas le travail d'une seule entreprise. Cela nécessitera une collaboration avec des experts, des gouvernements et des régulateurs pour bien faire les choses». Bien que la chronologie ne soit toujours pas percevable, Facebook est déterminé à jouer un rôle majeur dans la construction de ce royaume. Cela signifie que le réseau social au logo bleu pourrait un jour avoir encore plus d'influence sur la vie quotidienne des internautes.

Aujourd'hui, Facebook doit encore fonctionner selon les paramètres définis par Apple et Google, qui fabriquent et contrôlent les principaux systèmes d'exploitation pour smartphones dans le monde. Mais dans ce nouveau monde qui reposera probablement sur des casques VR/AR et des capteurs numériques, Facebook s'efforce de créer ses propres règles et plateforme d'exploitation. À la lumière de tous ces potentiels défis, il est trop tôt pour affirmer si le Metaverse deviendra effectivement la prochaine révolution du Web.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 13 Avril 2024

OpenAI Voice Engine : percée ou danger ?

Dimanche 07 Avril 2024

Résolution historique sur l'IA: un nouveau chapitre débute

Mardi 02 Avril 2024

Duels d'IA: ChatGPT, Copilot et Gemini se mesurent sur le terrain

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux