TPME touristiques: nouvel accompagnement sur-mesure

TPME touristiques: nouvel accompagnement sur-mesure

Le Maroc a été désigné par l’Organisation mondiale du tourisme pour être le pays pilote de son programme Digital futures.

L’initiative a pour vocation d’accélérer la digitalisation de 10.000 petites et moyennes entreprises touristiques.

 

Par M. Diao

 

U ne convention a été signée récemment entre FatimZahra Ammor, ministre du Tourisme, Imad Berrakad, Directeur général de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT), et Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, pour la promotion de l’investissement et la digitalisation dans le secteur du tourisme au Maroc. Dans le détail, la convention porte sur trois principaux axes, qui sont la promotion de l’investissement touristique, l’innovation et la digitalisation et enfin le soutien des TMPE touristiques marocaines.

La nouvelle initiative permettra, par ailleurs, de renforcer les actions du ministère de tutelle en faveur de l’amélioration de la compétitivité de la destination Maroc. Cette convention est en phase avec les orientations prioritaires pour le développement du tourisme du Maroc, un pays qui affiche un taux de récupération touristique post-covid-19 de 80%.

 

Une initiative qui arrive à point nommé

Les TPME sont incontestablement des relais de résilience du secteur, impacté lourdement par la pandémie et qui renait de ses cendres. D’ailleurs, on peut lire dans la récente note de conjoncture de la Direction des études et prévisions financières (DEPF) que «les différentes mesures mises en œuvre par le gouvernement visant à soutenir et à relancer le secteur touristique, dont le plan d’urgence doté d’une enveloppe budgétaire de 2 milliards de dirhams, ont contribué au retour du flux des arrivées touristiques à un niveau près de son niveau pré-crise lors de la période estivale». Les experts de la DEPF rappellent également que les recettes touristiques ont dépassé significativement leur niveau antérieur à la crise, enregistrant un chiffre record. Concrètement, ces recettes se sont consolidées de 31,4% comparées aux neuf premiers mois de 2019, et ce après une contraction de 44,8% un an auparavant. Elles ont ainsi atteint un niveau record de 34,8 milliards de dirhams au titre du troisième trimestre 2022 enregistrant un taux de récupération de 130,6% après 101,3% au deuxième trimestre et 61,9% au premier trimestre, comparativement aux mêmes périodes de l’année 2019.

Au-delà de ces données qui confortent le trend haussier de l’activité, il importe de mentionner que la convention détaillée plus haut accélérera la digitalisation des TPME à travers un accompagnement sur-mesure, porté par des experts dans les nouvelles technologies. Et ce, tout au long du processus de transformation digitale de celles-ci. Notons que le Maroc a été désigné par l’Organisation mondiale du tourisme  pour être le pays pilote de son programme Digital futures. Ce dernier a pour vocation d’accélérer la digitalisation de 10.000 petites et moyennes entreprises touristiques. Ce qui permettra d’accroitre la compétitivité des entreprises bénéficiaires.

L’autre fait notable qu’il reste d’évoquer, est le lancement de la compétition nationale des startup touristiques marocaines, organisée par la SMIT en partenariat avec l’Organisation mondiale du tourisme. L’objectif est de sélectionner les start-up touristiques les plus innovantes qui créeront les futures expériences touristiques originales. Et ce, dans un contexte en proie à la montée en puissance de nouveaux modes de consommation touristique. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 31 Janvier 2023

Spotify dépasse les 200 millions d'abonnés

Samedi 28 Janvier 2023

Cybersécurité: «Les risques de demain sont ceux d’aujourd’hui»

Vendredi 27 Janvier 2023

Tourisme rural: une niche marginalisée

Jeudi 26 Janvier 2023

Promotion de la destination Maroc: l'ONMT signe un accord historique avec EasyJet

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux