Souk At-Tanmia Maroc: une initiative aux multiples facettes

Souk At-Tanmia Maroc: une initiative aux multiples facettes

Le programme d’accompagnement des TPE et des porteurs de projets est déployé dans trois régions du Maroc : Guelmim-Oued Noun, DraâTafilelt et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

 

Par M. Diao

Au Maroc, pas moins de 5,8 millions d’adultes déclarent être engagés dans une activité entrepreneuriale. C’est dire l’engouement pour l’entrepreneuriat qui constitue la colonne vertébrale du tissu économique. D’où le sens de l’engagement des pouvoirs publics qui ont lancé plusieurs initiatives. Et ce, afin de promouvoir l’esprit d’entreprise et encourager les travailleurs du secteur informel, les chômeurs et les étudiants à créer leurs propres entreprises.

Le programme d’appui à l’entrepreneuriat «Souk At-Tanmia», qui aura à son actif entre autres l’accompagnement de 850 jeunes, 250 bénéficiaires (dont 30% de femmes) et 30 partenaires, soutient ainsi les efforts déployés par l’Etat. Le programme de la Banque africaine de développement, déjà opérationnel en Tunisie depuis 2012, vise également l’élargissement de l’offre d’accompagnement de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans l’optique du renforcement du flux de projets des jeunes entreprises et des TPME à fort potentiel.

Les bénéficiaires directs du projet sont les jeunes hommes et femmes les plus vulnérables et ceux et celles issus des régions éloignées, dans la tranche d’âge de 18-35 ans. Sachant que les personnes en situation de handicap sont également accompagnées par le programme qui se veut inclusif. Lors de la sélection des projets, des bonus sont octroyés aux jeunes, aux femmes et aux personnes en situation de handicap.

Les TPE à fort potentiel constituent également la cible de l’initiative de la banque continentale. En clair, il s’agit d’un appui technique et financier aux entrepreneurs et à l’écosystème entrepreneurial. Celui-ci prend la forme d’une assistance technique (Formation) aux acteurs locaux publics et ONG. Le programme offre des services d’accompagnement pré et post-création pour assurer la pérennité des projets pendant 36 mois. Le financement proposé est un fonds d’amorçage à hauteur de 30% du montant de l’investissement. L’objectif étant de faciliter la levée de fonds des porteurs de projets auprès d’autres institutions financières. 

 

Paroles de pro: Leila Kilani Jaafor, spécialiste en développement social (BAD)
«Le programme Souk At-tanmia est une initiative de la Banque africaine de développement. Il vise l’accompagnement de jeunes entreprises et start-up dans l’optique d’assurer le développement de projets entrepreneuriaux. La nouveauté et la particularité de Souk At-tanmia résident dans l’existence d’un accompagnement technique pré-création et post-création pendant au moins une année et demie. Le programme comporte aussi un volet d’accompagnement financier. Des fonds propres sont octroyés aux jeunes entrepreneurs sous forme de dons d’un montant de 30% de l’investissement. Il existe tout de même des plafonds à respecter. Des fonds ont été levés auprès de l’Ambassade du Danemark. Le programme Souk At-tanmia, qui existe déjà en Tunisie, y a rencontré un franc succès. D’où le sens de la duplication de cette initiative au Maroc. Souk At-tanmia concerne trois régions pour les entreprises, sachant que pour les start-up l’initiative couvre toutes les régions du Maroc».

 

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 24 Mai 2022

Univers TPME. FinCréa: une passerelle digitale entre le secteur bancaire et les porteurs de projets

Dimanche 22 Mai 2022

Challenge startupper: trois femmes raflent la mise

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux