Programme Forsa: une initiative saluée par les professionnels

Programme Forsa: une initiative saluée par les professionnels

Ce programme est doté d’une enveloppe d’1,25 Md de DH pour la seule année 2022 et cible 10.000 projets.

La promotion de l’entrepreneuriat par l’accompagnement des porteurs de projets, depuis la phase d’idéation jusqu’à la réalisation, est la principale vocation de Forsa. Ce programme, doté d’une enveloppe d’1,25 Md de DH pour la seule année 2022 et qui cible 10.000 projets, est sujet aux derniers ajustements avant son implémentation à l’échelle nationale. Quelque 160.000 dossiers ont été reçus et traités par le Centre de relation client Forsa.

Sachant qu’un accompagnement a été réalisé sur les dossiers incomplets afin de les intégrer rapidement au programme. La généralisation des commissions de sélection régionales à l’ensemble des régions du Maroc est la dernière étape avant l’intégration effective du programme. Maroc PME s’est érigé au cours des dernières années comme un acteur de premier plan qui œuvre pour l’accélération de la dynamique entrepreneuriale au Maroc. Le Conseil d’administration, consacré à l’examen du bilan d’activité au titre de l’année 2021 et du plan d’action 2022, qui s’est déroulé, le 23 juin à Rabat, a permis de mieux appréhender la portée des actions de l’agence publique.

Le Conseil, présidé par Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Et ce, à travers, dans un premier temps, la formation e-learning sur la plateforme Forsa Academy. Cette dernière permet d’initier les porteurs de projets retenus à différents aspects de l’entrepreneuriat. Interrogé sur la pertinence de cette initiative publique qui devait atteindre sa vitesse de croisière lors de la semaine a pris acte du nombre de projets des TPME ayant bénéficié de l’appui de l’agence, notamment en termes d’expertise technique et de soutien financier à l’investissement. Ce nombre a atteint 2.531 projets en 2021 contre 819 projets en 2020. Ces projets ont été d’un grand apport pour l’emploi. Pour preuve, le nombre de postes de travail engagés par les projets d’investissement approuvés en 2021 a augmenté de 15%, passant à 29.249 emplois directs et indirects en 2021 contre 25.357 en 2020.

Ces réalisations sont la résultante de la nouvelle génération de programmes lancés par l’agence et la dynamique enclenchée par la banque de projets lancée par le ministère de l’Industrie pour le développement de la souveraineté du 27 juin (à travers la tenue de plusieurs commissions régionales de sélection), Zakaria Fahim, expert-comptable et président du Cabinet BDO Maroc, relève un point essentiel. «Le programme Forsa est à saluer, mais il faudrait davantage de cohérence et d’harmonie avec les programmes visant la promotion de l’entrepreneuriat et les créations de TPME», suggère-t-il. Insistant sur le caractère impérieux du lancement du Small Business Act, doté d’une vision 360 degrés et transversale.

«La cohérence doit être portée par un projet de grande envergure à fort impact et une gouvernance au-dessus de la mêlée», ajoute Fahim, très engagé pour l’essor de l’autoentrepreneuriat au Maroc. Rappelons que le programme Forsa comprend, entre autres, une formation en e-learning pour l’ensemble des projets retenus, suivie d’une incubation de 2,5 mois au profit des projets les plus innovants. Le financement est un prêt d’honneur à taux 0, allant jusqu’à 100.000 DH, dont une subvention de 10.000 DH pour l’ensemble des projets retenus. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 04 Aout 2022

Maroc: plus de 48.000 entreprises créées à fin juin 2022

Mercredi 03 Aout 2022

Agriyoung Innovate: le roadshow se poursuit

Samedi 30 Juillet 2022

Charte de l’investissement: dernière ligne droite

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux