Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

Financement des entreprises: Lancement d’un nouveau dispositif

Financement des entreprises: Lancement d’un nouveau dispositif
Lundi 01 Juin 2020 - Par admin

 Le Comité de veille économique a annoncé récemment le lancement de deux nouveaux produits de garantie des crédits aux entreprises: «Relance TPE» et «Damane Relance».

 

Par M. Diao

 

Après le crédit Damane Oxygène qui a permis à plus de 13.000 entreprises impactées par les conséquences du Covid-19 de traverser la crise actuelle, le Comité de veille économique (CVE) a dévoilé récemment de nouveaux produits de garantie des crédits en faveur des entreprises dans l’optique d’accélérer la phase de relance de l’économie nationale qui sera particulièrement fragilisée en 2020.

En clair, le nouveau dispositif de garantie de l’Etat pour le financement de la phase de relance des entreprises après la crise concerne les entreprises publiques et privées qui ont été impactées par la pandémie. L’avantage de cette nouvelle initiative du CVE a trait au fait que le besoin en fonds de roulement des entreprises est financé avec un taux d’intérêt maximum de 4%. L’autre bon point est le remboursement de ces crédits pouvant s’étaler sur 7 ans, assortis d’un délai de grâce de deux ans. Ce qui est d’autant plus bénéfique pour les TPME dont les capacités de remboursement ont été fortement entamées. Concrètement, deux nouveaux produits de garantie ont vu le jour. Il s’agit de «Relance TPE» et «Damane Relance». 

Pour ce qui est de «Relance TPE», la garantie de l’Etat est à hauteur de 95% pour les crédits de relance de l’activité accordés aux TPE, commerces et artisans dont le chiffre d’affaires est inférieur rieur à 10 MDH. Ces crédits peuvent représenter 10% du chiffre d’affaires annuel. Concernant «Damane Relance» qui bénéfice également aux grandes entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 500 MDH, la garantie de l’Etat varie entre 80% et 90% en fonction de la taille de l’entreprise. La particularité de cette garantie est qu’elle couvre les crédits accordés pour la relance de l’activité des entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 10 millions DH. Les crédits peuvent ainsi atteindre 1 mois et demi de chiffre d’affaires pour les entreprises industrielles et un mois de chiffre d’affaires pour les sociétés évoluant dans d’autres secteurs.

A noter enfin que dans l’optique d’apporter des solutions à l’allongement des délais de paiement, 50% du crédit doivent servir au règlement des fournisseurs. 

 

Paroles de pro:  «Mohamed Benboubker, co-fondateur de la société technologique Mobiblanc»

Les deux nouveaux produits de garantie de crédits, «Relance TPE» et «Damane Relance», sont complémentaires au mécanisme de garantie des crédits «Damane Oxygène». Le nouveau dispositif de garantie de l’Etat pour le financement de la phase de relance des entreprises est à saluer puisque le besoin en fonds de roulement des entreprises est financé avec un taux d’intérêt maximum de 4%. Le remboursement des crédits pouvant s’étaler sur 7 ans et le délai de grâce de deux ans sont bénéfiques pour les TPME. Il faut savoir que les entreprises marocaines mettront du temps avant de sortir de cette crise, qui risque de durer jusqu’à la fin de l’année 2020 pour certains secteurs. Je tiens à attirer l’attention sur le fait que les nouveaux mécanismes de garantie de crédits mis en place dans le contexte du Covid-19, doivent déboucher promptement sur le déblocage des crédits pour les entreprises bénéficiaires. Ce qui n’est pas tout à fait le cas actuellement. Il faut savoir que les PME sont dans l’urgence, avec des échéances pressantes (factures fournisseurs, paiement des salaires, etc).

 

PME Actualités Marocaines Actualité Économique Actualité Entreprises CVE

Partage RÉSEAUX SOCIAUX