Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Transactions NFC: en pleine crise, CIH Bank affole les compteurs

Transactions NFC: en pleine crise, CIH Bank affole les compteurs
Samedi 20 Fevrier 2021 - Par admin
DOSSIER SPÉCIAL MONÉTIQUE

 

La pandémie a changé le mode de consommation des porteurs et a accéléré l’adoption des paiements sans contact.

◆ La banque affiche une croissance de 81,6% sur les achats en ligne sur les sites marocains.

 

Propos recueillis par Y. Seddik

 

Finances News Hebdo : CIH Bank œuvre depuis toujours à rendre la banque plus accessible par les moyens technologiques et par la gratuité. Comment votre part de marché sur le marché monétique a-t-elle évolué en 2020 ?

CIH Bank : CIH Bank est connu pour être le leader de l’innovation dans la monétique et le digital. Grâce à ce positionnement, nous avons pu réaliser de très belles performances en monétique malgré la crise et le contexte de la Covid-19. En 2020, nous avons dépassé les 1,7 million de cartes, avec une évolution de près de 34% (l’une des meilleures performances de la place). Nous avons gardé l’un des meilleurs taux d’activation de cartes en paiement sur le marché qui avoisine les 35%. Ce taux est le ratio du total de cartes actives en paiement et l’encours global de cartes.

 

F.N.H. : Et en termes de transactions NFC ?

CIH Bank : Le paiement sans contact ne fait que confirmer notre positionnement de leader des nouvelles technologies, avec les meilleurs taux de pénétration. A fin 2020, nous sommes le numéro 1 par rapport au nombre de cartes sans contact avec un portefeuille de l’ordre de 350.000 cartes sans contact. Nous occupons aussi la première place en nombre de transactions sans contact, en dépassant les 3,2 millions de transactions, cumulant ainsi un volume de l’ordre de 425 MDH. La pandémie a changé le mode de consommation des porteurs et a accéléré l’adoption des paiements sans contact.

 

F.N.H. : Y a-t-il eu un impact (négatif ou positif) de la pandémie sur l'évolution de vos chiffres ?

CIH Bank : Grâce à nos cartes multiservice et l’activité de nos porteurs, nous avons fait l’exception et avons réalisé des performances exceptionnelles durant 2020, malgré le contexte difficile. En effet, nous avons une part de marché importante en termes de cartes internationales, avec 27,4% de cartes en circulation, ce qui nous a permis de garder une activité importante en international malgré la fermeture des frontières, grâce aux achats en ligne et aussi aux dépenses des étudiants marocains à l’étranger. Nous occupons la première place pour les paiements par carte à l’étranger, avec une part de marché de 32,4% et un volume qui dépasse le milliard de DH. L’activité locale de nos porteurs a enregistré également une très bonne performance, avec un taux d’évolution du volume de paiement de 34,7% par rapport à l’année dernière (meilleure performance pour les banques classiques, si on exclut les nouvelles banques participatives). Quant aux achats en ligne sur sites marocains, nous affichons un taux d’évolution de 81,6% (meilleure performance de la place).

 

F.N.H. : Estimez-vous que la réussite du modèle digital mettra à l'arrêt vos projets d'extension du réseau physique de la banque ?

CIH Bank : CIH Bank est connu comme la 1ère banque digitale de la place et nous continuerons de plus en plus de performer afin de garder notre place de leader. Ceci dit, CIH Bank n’entend pas céder du terrain sur le réseau des agences physiques. Au contraire, toujours dans une optique d’élargissement, notre objectif sera bien évidemment de continuer à renforcer notre réseau d’agences, qui a déjà connu une forte augmentation ces derniers années et qui s’élève actuellement à plus de 320 agences.

 

F.N.H. : Pour rester dans le monde du paiement, vous avez lancé en mai 2018 la solution mobile Wepay. Quel retour en faites-vous jusqu'à présent ?

CIH Bank : La solution Wepay compte parmi les premiers wallets à voir le jour au Maroc. Une grande campagne de sensibilisation a vu le jour pour comprendre le système des wallets et leurs utilisations. Selon les statistiques de Bank Al-Maghrib, on compte quelque 360.000 wallets en 2019 sur tout le territoire national. Pour réussir ce pari, il faut instaurer tout un écosystème afin d’encourager l’adhésion à la fois des consommateurs et des commerçants. C’est une véritable stratégie d’inclusion financière qui doit voir le jour.

 

F.N.H. : Selon vous, quels sont les leviers à actionner pour encourager davantage l'utilisation de la carte et du mobile pour les paiements ?

CIH Bank : Aujourd’hui, nous sommes dans une démarche de promotion de l’utilisation de la carte et du mobile pour les paiements. Nous sommes la première banque de la place à développer un réseau de partenaires et commerçants de différents secteurs pour nos clients. Nous offrons des services à valeur ajoutée à travers plusieurs partenaires et programmes afin d’encourager le paiement par carte ou mobile plutôt que l’utilisation du cash. Nous avons plus de 30 partenaires qui offrent des réductions, remises … à nos clients utilisant leurs cartes pour les paiements. D’autres services et partenaires s’ajouteront à notre liste dans les semaines à venir. 

 

« Précédent    Suivant »

 

 

CIH Bank Actualités Marocaines Actualité Économique Technologie paiement sans contact

Partage RÉSEAUX SOCIAUX