Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

HPS Switch : une plateforme robuste au service des paiements au Maroc

HPS Switch : une plateforme robuste au service des paiements au Maroc
Lundi 22 Fevrier 2021 - Par admin
DOSSIER SPÉCIAL MONÉTIQUE

 

Le taux de disponibilité du Switch monétique est évalué à 100% par la Banque centrale.

La technologie PowerCard de la Tech est aujourd’hui au service des établissements de paiement.

 

Par K.A

 

L’infrastructure des paiements au Maroc est composée de 3 systèmes : le switch monétique, le switch mobile et le Système interbancaire marocain de télécompensation (SIMT). Le premier traite les transactions effectuées par cartes bancaires, le second aborde les paiements par mobile, tandis que le troisième concerne les échanges de moyens de paiement scripturaux hors cartes. HPS Switch (HPPS) est, pour sa part, l’entité habilitée à centraliser, au profit du système bancaire domestique, le traitement de toutes les opérations monétiques interbancaires au niveau national. C’est ainsi que les opérations d’échange et de compensation interbancaires relatives aux transactions sur les cartes bancaires sont centralisées et traitées via ce système de compensation multilatérale de masse, dédié exclusivement aux instruments de paiement monétiques. Pour mémoire, en 2016, le spécialiste mondial des solutions monétique, HPS, avait mis sur table 120 MDH pour acquérir l’activité Switching et de compensation du CMI.

Cela incluait le coût d'acquisition du fonds de commerce du CMI et les coûts de mise en œuvre de la plateforme matérielle et logicielle. Concrètement, lorsque vous opérez sur un guichet bancaire d'une banque qui n'est pas la vôtre, le CMI se charge du dénouement de l'opération en back-office en contrepartie d'une redevance. Cette activité a donc été rachetée par HPS. Un marché juteux qui, depuis 2016, gonfle les bénéfices engrangés par la Tech. Notons que ces opérations interbancaires tournent autour de 60 millions de DH annuellement.

Du switch monétique au switch mobile

Après le lancement du m-paiement au Maroc en 2018, une nouvelle infrastructure «switch du paiement mobile» a vu le jour pour assurer cette interopérabilité. En 2019, deux nouveaux établissements de paiement agréés par BAM ont été raccordés à la plateforme monétique de Switching et de compensation HPS Switch pour les activités domestiques de paiement et de retrait interopérables, portant ainsi à 24 le nombre total d’établissements connectés à fin 2019 (derniers chiffres disponibles).

Par ailleurs, suite à la mise en place du nouveau Switch de paiement mobile par HPS, 17 banques et établissements de la place ont été homologués par le Switch, dont 10 déjà en production à fin 2019. En 2020, plus de 1,5 million de wallets ont été enregistrés dans la table de correspondance gérée par le Switch. Pour la fourniture de ces services, HPS Switch s’appuie sur sa plateforme globale de Switching utilisant la technologie PowerCard, une suite de solutions de paiement développée par HPS. Sa certification PCIDSS12 v3.2 a été renouvelée au mois d’août 2019.

«En tant que switch domestique indépendant et agile, HPS Switch a pour mission de fournir des services innovants aux meilleurs standards internationaux et au plus bas coût à long terme, afin de supporter l'ambition du Maroc de développer les paiements électroniques et promouvoir l'inclusion financière», avait souligné le DG de HPS Switch, à l’occasion du lancement de la plateforme.

Un taux de disponibilité de 100%

Au titre de l’année 2019, le taux de disponibilité du Switch monétique a été évalué par Bank Al-Maghrib en moyenne à 100%. En effet, aucun incident majeur lié au fonctionnement du switch n’a été répertorié en 2019 et les incidents mineurs déclarés ont été résolus dans les délais requis, sans aucun impact sur le déroulement normal de l’activité. Le taux de rejet technique des autorisations a affiché un niveau très faible, soit 1,8% du total des transactions traitées par le Switch. Le taux de concentration des échanges des cinq premiers participants dans la valeur totale des échanges monétiques a atteint 73,4%.

Par ailleurs, Bank Al-Maghrib a initié plusieurs actions d’accompagnement de HPS pour la mise en conformité avec les exigences de communication des reportings réglementaires afférentes à l’activité de switching monétique et mobile. 

 

 

« Précédent    Suivant »

 

paiement mobile Technologie High Tech

Partage RÉSEAUX SOCIAUX