Fruits rouges: une filière qui a le vent en poupe

Fruits rouges: une filière qui a le vent en poupe

Nette augmentation de la production et de l’export dans le cadre du PMV.

L’activité présente un important potentiel et intéresse les investisseurs.

 

Par C. Jaidani

La filière des fruits rouges figure parmi les activités les plus réussies du Plan Maroc Vert. Au terme de cette stratégie agricole, elle a dépassé tous les objectifs tracés tant au niveau de la production, de la productivité et aussi de l’export. Les produits marocains ont réalisé une nette percée sur le marché international, consolidant au fil des ans leur notoriété. Il faut aussi remarquer que la quasi-totalité des exploitations sont implantés dans le périmètre du Loukkos (Larache), et accessoirement dans le Gharb. Et pour cause, ces zones bénéficient de conditions climatiques favorables, comme le niveau d’ensoleillement et de pluviométrie, sans oublier que les périmètres irrigués sont les plus riches du Royaume en matière de ressources hydriques.

Pour valoriser les fruits rouges, le ministère de l’Agriculture, en partenariat avec les professionnels de la filière, a lancé il y a quelques années un festival qui leur est dédié. La quatrième édition, organisée du 7 au 11 juin 2023, sous le thème : «Génération Green: la filière des fruits rouges, un modèle d’intégration de l’élément humain», vise à contribuer au développement et à la modernisation de la filière des fruits rouges, promouvoir les investissements, échanger les expériences et les expertises, et développer des partenariats entre producteurs, investisseurs et exportateurs.

L’événement constitue également une occasion pour prendre connaissance des nouvelles technologies en vue d’augmenter la productivité et la qualité. «C’est une filière qui présente des perspectives de développement très prometteuses, particulièrement à l’investissement et à l’export. Générant une forte demande à l’international, notamment sur les marchés européen et américain, l’activité affiche des marges bénéficiaires très importantes. Elle a le vent en poupe actuellement», souligne-ton auprès de la Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges.

Il faut noter que les récoltes des exploitations marocaines se font généralement avant celles des pays concurrents. Cela génère des prix compétitifs, particulièrement pour les productions hors saisons qui commencent en novembre et se terminent en mai, soit peu avant l’entrée des productions saisonnières qui proviennent des régions montagneuses froides. Le choix de l’Espagne comme invité d’honneur pour cette édition du festival reflète la qualité des relations qui unissent les deux pays et le volume des investissements espagnols au Maroc dans cette filière. L’événement offre aux visiteurs l’occasion de découvrir la diversité de l’agriculture espagnole.

Le festival constitue un espace important de rencontre entre professionnels et opérateurs intéressés par la filière et une fenêtre pour promouvoir ce produit à haute valeur nutritionnelle, qui a connu un développement important au cours des dix dernières années. En effet, ces cultures prometteuses ont permis d’attirer des investissements étrangers grâce à la forte demande de nombreux marchés internationaux, dont 41 pays importateurs sur les cinq continents, en particulier l’Union européenne, sachant que les exportations totales marocaines de fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles) ont atteint plus de 218.000 tonnes au cours de la campagne 2021-2022.

 

Des indicateurs en plein essor
La filière fruits rouges a connu dans le cadre du PMV une structuration et un développement importants, grâce notamment au partenariat entre l’Etat et les professionnels. En effet, la superficie de la filière fruits rouges au niveau national est passée de 2.680 hectares en 2008 à 12.155 hectares en 2023. La production a connu, elle aussi, une nette amélioration, grimpant de 107.000 tonnes à 272.000 tonnes. Le volume des exportations a atteint 180.000 tonnes en 2023. Et dans le cadre de la stratégie de Génération Green, un contrat-programme pour le développement de la filière a été signé entre le ministère de l’Agriculture et la Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges, en marge de la 15ème édition du SIAM (Salon international de l’agriculture du Maroc) à Meknès.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 28 Mai 2024

MGE 2024 : immersion dans le premier salon de gaming au Maroc

Mardi 28 Mai 2024

Benali détaille l'avancement du projet de gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi 28 Mai 2024

Enseignement supérieur: la BAD approuve un financement de 120 millions d'euros au Maroc

Lundi 27 Mai 2024

Le Crédit Agricole du Maroc et la BEI explorent les défis et opportunités économiques des risques climatiques pour le Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux