Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Culture & Société

Edition: journées portes ouvertes des Éditions Orion

Edition: journées portes ouvertes des Éditions Orion
Mardi 01 Juin 2021 - Par admin

Aphorismes et Orion Medias ont organisé des journées portes ouvertes les 21 et 22 mai 2021 pour créer une belle synergie autour de l’exercice culturel qui a gravement été impacté par la pandémie de la Covid-19. Avec une exposition collective qui dure jusqu’au 30 juin 2021.

 

“Après le grand travail réalisé durant cette saison 2020-2021 par Orion Medias et les Éditions Orion, en publiant, dans une époque de grave crise, pas moins de 25 ouvrages de référence à la fois sur un plan littéraire, mais également politique, sociologique et philosophique, nous avons décidé d’organiser ces journées pour permettre aux amoureux de la culture dans notre pays de rencontrer leurs auteurs favoris et des artistes plasticiens qui investissent de plus en plus la scène des arts plastiques au Maroc. C’est l’occasion de célébrer la culture, de fêter le livre et l’édition, de donner à voir une belle exposition d’artistes comme Icare, Nadia Chellaoui, Zine Al Abidine Al Amine, Laila Skalli, Nouzha Lityeme, Loubna Benchekroun, Hajar Tazi, Loubna Chawad, Khadija Elfahli et d’autres figures des arts au Maroc dans un échange qui met en avant la valeur tant marginalisée de la culture au Maroc».

Ce que précise ici Imane Kendili, écrivaine, psychiatre et présidente d’Aphorismes, résume l’état d’esprit qui préside à la mise sur pied de cet événement culturel très attendu par un public d’aficionados qui ont passé une année déserte, où la vie culturelle s’est réduite à une peau de chagrin. Dans ce sens, plusieurs auteurs des Éditions Orion ont pu rencontrer leurs lecteurs en signant leurs travaux, comme Abdallah El Amrani, Mustapha Guiliz, Intissar Haddiya, Linda Chiouar, Mohamed Baba, professeure Wiam El Khattabi, Driss Korchi, docteur Fati Hamzy, Mouad Moutawakil, Najib Bensbia, Abdelhak Najib et d’autres noms des lettres au Maroc.

Un échange à la fois riche de promesses et d’interrogations sur la place de l’écrivain au Maroc, des attentes du public marocain à la fois diversifié et assoiffé de bonnes lectures, sans oublier la mise sur pied d’un rendez-vous mensuel avec les amoureux des lettres et de la culture, avec une série de conférences et des débats qui mettent le Maroc et ses mutations au cœur des préoccupations.

Voici une bonne initiative qui vient donner un nouvel élan à une culture marocaine essoufflée, qui a un grand besoin de renouveau et de prise de risque, avec l’audace comme maître mot. 

 

 

 

 

Culture Actualité Culturelle

Partage RÉSEAUX SOCIAUX