Culture & Société

Tous les articles

«Rabat Digital Arts»: les experts des arts numériques font leur show

«Rabat Digital Arts»: les experts des arts numériques font leur show

Les amateurs du monde des arts numériques ont été nombreux à participer, jeudi 18 mai, à une grande exposition organisée dans le cadre du festival Tifawt «Rabat Digital Arts», qui se tient jusqu'au 22 mai.

 

Le public, composé de jeunes, adultes, étudiants et chercheurs, a eu l'opportunité de découvrir les dernières innovations en matière de création numérique, à travers les œuvres présentées par des experts africains et internationaux invités à cette première édition qui s’inscrit dans le cadre du programme «Rabat, capitale africaine de la culture» 2022-2023.

 

Dans un grand chapiteau abritant le Village numérique du festival, toutes les catégories et les expressions de l’art numérique avaient pignon sur rue : réalité virtuelle, réalité augmentée, performance numérique, mapping, installation immersive interactive, robotique, vidéo…

 

Que ce soit pour regarder un film d’action revisité en mode réalité virtuelle, pour comprendre l’histoire de l’univers ou pour explorer l’espace, les artistes présents ont rivalisé de créativité pour faire vivre à un public curieux des expériences immersives et interactives riches en couleurs et en émotions.

 

Dans une déclaration à la presse à l’occasion d’une visite organisée au site de l’exposition au profit des représentants des médias nationaux et internationaux, Mohamed Rachdi, co-fondateur de l’association Morocco Numerica et co-directeur du festival, a indiqué que cette manifestation inédite vient combler le manque d’événements dédiés à l’art numérique, «un domaine de pointe qui est encore à ses balbutiements dans notre pays».

 

Signalant qu’on compte peu d’artistes marocains spécialisés dans ce domaine de création qui investit les nouvelles technologies, Mohamed Rachdi a préconisé la mise en place de programmes de formation et la multiplication des événements consacrés aux arts numériques afin de favoriser l’essor de ce créneau susceptible d’intéresser un large éventail de public de par son aspect novateur et spectaculaire.

 

Dans le même ordre d’idées, Mohamed Benyacoub, directeur des arts au ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et commissaire général de «Rabat, capitale africaine de la Culture», a indiqué que «Rabat digital arts» vient célébrer un nouveau domaine de création auquel les jeunes portent un intérêt croissant.

 

«Cette première édition, qui sera suivie d’autres avec une ouverture plus grande sur les artistes marocains, se donne pour objectif de familiariser les jeunes avec l’intelligence artificielle à travers des expériences immersives et interactives proposées par des créateurs de divers horizons qui ont ramené leurs créations avec eux et qui ont bénéficié d’une assistance technique in situ pour pouvoir monter leurs spectacles», a-t-il déclaré à la presse.

 

Organisée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et l'association Morocco Numerica, le festival Tifawt (Lumière en amazigh) se déploie dans trois sites de la capitale, à savoir le Théâtre national Mohammed V, la façade de Barid Al Maghrib et la Place Mahaj Riad.

 

Outre les spectacles artistiques, le festival propose des programmes pédagogiques et scientifiques avec des workshops, des master class, des conférences et des tables rondes sur différents thèmes liés aux arts numériques.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux