Culture & Société

Tous les articles

«Mohamed El Hihi…Mémoire de vie» : Livre sur le beau-frère de Mehdi Ben Barka

«Mohamed El Hihi…Mémoire de vie» : Livre sur le beau-frère de Mehdi Ben Barka

«Mohamed El Hihi... Mémoire de Vie» est le nouveau livre écrit par le militant des droits de l'homme Abderrazak El Hannouchi et le journaliste Jamal Mohafid, dans lequel ils mettent en lumière les parcours et les extensions de l’éducateur de générations, le beau-frère du martyr Mehdi Ben Barka.

 

Le livre, qui compte environ 400 pages de taille moyenne, a été publié par le « Cercle de fidélité à la mémoire de feu Mohamed El Hihi » , fondée en 2010. Cet ouvrage est divisé en deux parties principales : «Le Parcours» et «L'Extension», mettant en avant les divers aspects des préoccupations de Mohamed El Hihi (1928-1998) dans les domaines politique, des droits de l'homme, social, éducatif et bénévole.

 

Ce nouvel ouvrage rend hommage et reconnaît les rôles pionniers joués par Mohamed El Hihi, tout en cherchant à maintenir vivante la mémoire des valeurs pour lesquelles il a lutté, servant de guide pour les générations futures.

Les auteurs de cet ouvrage, actuellement en cours d'impression, ont recueilli divers témoignages de la famille du défunt et de personnalités politiques, de droits de l'homme, éducatives et sociales. Ces témoignages évoquent et soulignent les contributions remarquables de Mohamed El Hihi dans divers aspects.

 

La deuxième partie du livre se compose de cinq chapitres portant sur différents aspects de la vie de Mohamed El Hihi, à savoir : sa vie familiale et humaine, son activité politique, son rôle en tant que défenseur des droits de l'homme, ses efforts pour unifier le mouvement éducatif bénévole, ainsi que sa carrière à la tête de l'Association Marocaine pour l'Éducation des Jeunes (AMEJ).

Chacun des cinq chapitres porte des titres, à savoir : «Mohamed El Hihi : Le Mari, le Père et le Combattant», «Mohamed El Hihi : Éthique en Politique», «Mohamed El Hihi : Un Pionnier des Droits de l'Homme», «Mohamed El Hihi : Homme d'Unité par Excellence» et «AMEJ : L'École et l'Institution».

 

Dans son témoignage, l'académicien et écrivain Mohammed Berrada affirme qu'on peut dire, sans exagération, que feu El Hihi est un modèle incarnant une classe éminente de citoyens pendant une période historique et sociale du Maroc moderne. «Je fais référence à la catégorie des militants visant les objectifs de l'indépendance, la construction d'une société juste et la liberté des citoyens. Il a incarné ce comportement à travers des pratiques englobant l’enseignant, l’éducateur, le militant partisan et le défenseur des droits de l'homme».

En d'autres termes, le défunt considérait la citoyenneté comme une participation à tout ce qui contribue à servir la société et la patrie, incarnant ainsi l'appartenance de manière positive et tangible. Cela a permis à Mohamed El Hihi de rester vivant dans la mémoire des gens, selon l'ancien président de l'Union des écrivains du Maroc.

 

Il est tout à fait normal, comme le mentionne le livre, que feu Abderrahmane Youssoufi décrive son compagnon de route, Mohamed El Hihi, comme un patriote qui a défendu la démocratie et le respect des droits de l'homme, tenant compte de ses hautes qualités humaines et des valeurs éthiques idéales qui s'intègrent à sa personnalité, que ce soit dans sa vie privée en tant que responsable affectueux et souriant pour sa famille en période difficile, ou dans sa vie publique en tant qu'activiste qui a consacré sa vie au service du bien commun et de l'intérêt national avec un esprit de sacrifice, de dévouement, de fermeté et de résistance. Il n'était pas limité par les obstacles ni intimidé par les adversités et les machinations. Selon ses camarades, ses étudiants et ses collègues, la vie de Mohamed El Hihi était en elle-même une réserve de luttes, de résistances et d'actes héroïques.

 

Tous les témoignages recueillis dans le livre des personnalités politiques convergent pour affirmer que Mohamed EL Hihi, qui a consacré toute sa vie à la pensée du martyr Mehdi Ben Barka, était un homme d'unité et une figure exceptionnelle. Il incarnait toutes les valeurs nobles et était un militant politique créatif dans la lutte pour les droits de la jeunesse et du peuple. Les témoignages confirment également que le défunt était connu pour son sacrifice, sa loyauté et son dévouement incessant pour unir les gens.

En tant que leader du mouvement des droits de l'homme et de la société civile, les témoignages de plusieurs militants de droits de l'homme et associatifs convergent pour dire que Mohamed El Hihi, ancien président à la fois de l'Association marocaine des droits de l'homme et de l'Association marocaine pour l'éducation des jeunes, est considéré comme un pionnier dans le mouvement des droits de l'homme au Maroc et un leader unificateur du mouvement bénévole.

 

Le livre comprend des images et des exemples des projets auxquels il a contribué, notamment le projet de la Route Al Wahda, ainsi que certains documents rares, tels que le texte du jugement rendu par la chambre administrative du Conseil supérieure en 1961 (l'affaire El Hihi) concernant son appel pour annuler la décision du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports de le licencier de son poste, le privant de son salaire mensuel en raison de sa participation à la grève du secteur public le 25 mars 1960.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

Dimanche 18 Fevrier 2024

«Etre arabe»: entretiens avec Christophe Kantcheff De Farouk Mardam Bey, Elias Sanbar et Christophe Kantcheff

Vendredi 09 Fevrier 2024

Arts plastiques: l’art du faux au Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux