Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Editos

Edito : I am credible

I am credible
Jeudi 10 Octobre 2019 - Par Finances News

Par Fatima Ouriaghli, directrice de la rédaction


 

Crédibilité : caractère de quelqu’un qui est digne de confiance. C’est ainsi que ce mot est défini dans Larousse. Un certain Patrick Louis Richard a trouvé une belle formule à cet effet. «Le charisme est dans l’authenticité des contacts, la crédibilité dans la portée des actes», dit-il.

Cela rappelle, à bien des égards, l’attitude du Royaume dans le dossier du Sahara marocain. Car, quand vous êtes crédible, forcément votre discours est entendu, compris et suscite une certaine adhésion. Et c’est ce qui s’est passé d’ailleurs le 7 octobre dans l’antre de l’Organisation des Nations unies. Devant  la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, plusieurs pays ont exprimé leur soutien à l'initiative d’autonomie présentée par le Royaume en 2007, en ce qu’elle constitue une base «réaliste, crédible et sérieuse» pour parvenir à un règlement négocié entre les parties, dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Maroc et de sa souveraineté nationale. Et ce, en appuyant le processus politique en cours sous les auspices de l’ONU.

Le Guatemala, le Koweït, la Guinée équatoriale, le Paraguay, le Bahreïn, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Guyane…, tous se sont inscrits dans cette lignée. Laquelle est la seule à même de permettre de mettre un terme définitif à ce différend régional
artificiel.

Mais allez dire ça à ceux qui sont frappés de ce négativisme débile qui les pousse à être constamment dans la conspiration et le mensonge pour tenter de déstabiliser le Royaume et d’attenter à son intégrité territoriale. Allez dire ça à ces ennemis du Maroc qui se nourrissent de ce statu quo à travers l’oppression des populations des camps de Tindouf, les détournements d’aides humanitaires et les trafics de toute sorte.

Allez dire ça à ceux qui s’acharnent à torpiller toutes les initiatives crédibles et sérieuses, juste pour rester dans leur zone de confort afin de continuer de bénéficier de privilèges indus.

Aujourd’hui, les motivations de ceux qui entretiennent sciemment cette situation de clair-obscur sont connues. Il n’est donc guère étonnant de voir que plusieurs pays retirent leur reconnaissance à la fantomatique Rasd, une coquille vide manipulée à outrance par le pouvoir algérien. Et, surtout, qui n’a plus aucune crédibilité sur la scène internationale.

 

 

Actualités Marocaines

Partage RÉSEAUX SOCIAUX