Les marocains et les TIC : voici les principaux résultats de l'enquête de l'ANRT

Les marocains et les TIC : voici les principaux résultats de l'enquête de l'ANRT

 

Equipement en smartphones, téléphonie fixe, ordinateurs, e-commerce, risques, etc. : voici les résultats de l’enquête annuelle de l’ANRT sur les TIC au Maroc.

 

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a mené, en étroite collaboration avec plusieurs institutions nationales*, l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus au titre de l’année 2018.

«A l’instar de l’année dernière, l’enquête au titre de l’année 2018 a adopté une méthode d’échantillonnage probabiliste, arrêtée en concertation avec le HCP et visant à assurer la fiabilité des résultats. L’échantillon a permis de sonder près de 5400 ménages et individus dans le cadre d’une enquête nationale», prècise un communiqué de l’ANRT.

Voici les principaux enseignements de cette enquête :

Fort engouement pour l’accès à l’Internet mobile chez les ménages

L’équipement des ménages en accès Internet s’élève à 74% soit près de 6 millions de ménages (8 ménages sur 10 en milieu urbain, et 6/10 en milieu rural). L’équipement en Internet mobile domine avec sept ménages sur dix qui en sont équipés. Le divertissement (réseaux sociaux et jeux) et l’accès aux actualités représentent les principaux usages. Par ailleurs, 4/10 ménages affirment que leurs enfants âgés de moins de 15 ans utilisent Internet.

Il ressort également, que les marocains font un usage intensif d’Internet, en particulier sur smartphone. L’utilisation d’Internet est quotidienne pour 3 internautes sur 4, et près de 60% des internautes passent plus d’une heure sur Internet. Les réseaux sociaux arrivent toujours en tête des usages, avec 96,4% des internautes qui y accèdent.

Une grande partie de la population estime qu’Internet revêt une importance de 1er  ordre dans leur quotidien dans la vie professionnelle (75%) ; dans la vie personnelle (62%). 

«L’augmentation continue des usages prédispose différents segments et marchés à une adoption aisée de la digitalisation par les individus», note l’ANRT.

 

Réseaux sociaux : 20 millions d’utilisateurs

20,1 millions d’individus participent aux réseaux sociaux. Cette utilisation est généralisée, indépendamment de l’âge et du genre. WhatsApp arriverait en tête des réseaux sociaux utilisés. En outre, près de 80% des  internautes utilisent les réseaux sociaux quotidiennement. Les jeunes âgés entre 12 et 24 ans sont ceux qui fréquentent massivement les réseaux sociaux quotidiennement. Près de la moitié des internautes passent plus d’une heure par jour sur les réseaux sociaux.

 

 

Le smartphone se généralise … parmi les plus jeunes

La totalité des ménages est équipée en téléphonie mobile (99,8%), tant en milieu urbain que rural, constate l’ANRT.

Parmi les individus équipés en téléphone mobile, 75,7% possèdent un smartphone, soit un total de 22,5 millions d’individus, enregistrant un accroissement de près de 1,2 million sur une année. L’équipement en smartphones marque, sur 7 ans, une croissance annuelle moyenne de 26%.

La catégorie d’âge de 5 à 39 ans est celle la plus équipée en smartphones avec des taux d’équipement allant de 80% à 88%. Une grande partie des individus équipés en smartphones utilisent des applications mobiles (94,7%).  Cet usage concerne aussi bien les individus résidant en milieu urbain que rural. Les jeunes âgés de 12 à 24 ans utilisent à 97% des applications mobiles.

 

Hausse de l’équipement en ordinateur

60,6% (soit près de 4,9 millions) des ménages sont équipés en ordinateurs/tablettes, enregistrant, sur 8 ans, un taux de croissance moyen annuel de 7,5%. 50% des ménages seraient équipés en ordinateurs portables.

Une hausse de 11,5% est enregistrée dans l’équipement en ordinateurs chez les individus, avec un écart observé selon le milieu et selon le genre.

 

Sécurité et données personnelles

Autre enseignement de l’enquête de l’ANRT : les internautes marocains ne sont pas assez sensibilisés sur les risques liés à la navigation Internet et sur l’existence d’une réglementation sur les données personnelles.

Ainsi, 3 personnes sur 4 ne mesureraient pas les risques de l’absence de protection sur Internet, tandis que près de 2 individus sur 10 déclarent connaitre l’existence d’une réglementation sur la protection des données personnelles et de la CNDP.

6% des individus déclarent avoir subi des atteintes liées à leurs données personnelles.

 

* la liste des partenaires s’est élargie cette année à Bank Al-Maghrib, à la Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP) et à l’Agence de Développement du Digital (ADD), qui rejoignent les autres partenaires associés, pour la 1ère fois, lors de l’enquête au titre de l’année 2017. Il s’agit du Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) et le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 01 Aout 2021

Tourisme: le marketing digital, fer de lance de la relance

Lundi 28 Juin 2021

Services digitaux: «DigiServ se veut être précurseur dans le domaine de la ‘‘Tech for good’’»

Mardi 15 Juin 2021

Sportech au Maroc: GC SPORT lève 2 millions de Dh pour se développer à l’international

Lundi 14 Juin 2021

DigiServ lance l’application « Leena » pour soutenir le don du sang au Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux