Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

A Tokyo, Jazouli plaide pour l’intensification du partenariat nippo-africain

Développement en Afrique : Jazouli défends les intérêts africains à Tokyo
Mardi 27 Aout 2019 - Par Finances News

 

Le Ministre Délégué chargé de la Coopération Africaine, Mohcine Jazouli, a représenté le Royaume du Maroc, le 27 Août 2019 à  la réunion Ministérielle préparatoire du Sommet de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement en Afrique (TICAD 7) et qui se tiendra du 28 au 30 août à Yokohama au Japon.

Lors de cette réunion, Jazouli a rappelé la vision pour l’Afrique du Roi Mohammed VI, et souligné que le continent a besoin d’un processus de la TICAD renforcé et ciblé, qui converge vers ses orientations essentielles, ayant pour objectif le développement économique au profit des populations africaines.

Il a également indiqué qu’il est aujourd’hui essentiel de donner un nouvel élan à ce processus à travers des projets de « nouvelle génération », répondant aux besoins spécifiques et ciblés des pays africains.

Cette 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement en Afrique (TICAD 7) connait la participation de nombreux opérateurs économiques marocains, notamment la CGEM, l’AMDIE, MASEN et Attijariwafa Bank, ainsi que d’autres institutions nationales et de représentants de la société civile.

Axée sur « le développement de l’Afrique à travers les hommes, la technologie et l’innovation », cette rencontre a permis de poursuivre les discussions afin de finaliser la Déclaration de Yokohama 2019 et le Plan d’Action de Yokohama.

L’une des thématiques clés de cette édition est la promotion de l’investissement privé et des ressources humaines dans le cadre d’un dialogue commercial public-privé fructueux pour la construction d’une société durable et résiliente.

Plus de 4.500 participants, dont des chefs d'État, des chefs de gouvernement et des ministres africains, des responsables et des représentants d'organisations internationales et régionales, des représentants du secteur privé, des ONG et des experts, se pencheront sur les moyens d'exploiter le potentiel et les compétences considérables de l'Afrique afin de concrétiser le développement du continent avec l'appui de partenaires internationaux, ainsi que de discuter des obstacles à la réalisation des objectifs de développement durable, notamment en ce qui concerne la sécurité et la stabilité en Afrique.

Les participants à ce conclave examineront également les moyens de renforcer le dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et les partenaires internationaux de développement sur les besoins et les priorités du développement du continent, soutenir l'intégration régionale et économique, mettre en œuvre la zone de libre-échange continentale, stimuler les investissements et le commerce, promouvoir la technologie et instaurer la sécurité, la paix et la stabilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX