Développement durable

Tous les articles

Ressources hydriques: Tanger accueille le 1er Forum africain de l’eau

Ressources hydriques: Tanger accueille le 1er Forum africain de l’eau

L’évènement aura lieu du 5 au 7 octobre prochain. Son but est d’engager la réflexion pour trouver des solutions innovantes à partager entre pays africains pour relever les défis liés à l’eau sur le continent.

 

Par A. Diouf

Les pays africains vont enfin pouvoir s’attaquer ensemble aux défis liés à l’eau, une ressource vitale de plus en plus rare sur le continent, à cause des sècheresses récurrentes induites par le changement climatique. En effet, Tanger, le deuxième poumon économique du Royaume, va accueillir le tout premier Forum africain de l’eau (FAE), du 5 au 7 octobre, sous le thème «La gestion intégrée de l’eau, de l’énergie et de l’agriculture pour un développement durable». Y sont attendus des décideurs gouvernementaux, dirigeants et cadres supérieurs, responsables nationaux de ministères de l’Eau et de l’Environnement, des autorités de régulation, des opérateurs hydrauliques, des fournisseurs de services, ainsi que des instituts et académies de formation et de recherche en eau et environnement qui ont en charge la politique et/ou la gestion des ressources hydriques, énergétiques, agricoles et environnementales.

Des réflexions et solutions sur quatre enjeux

Ces participants auront l’opportunité de discuter et d’analyser les questions autour de l’eau à travers quatre enjeux : la sécurité hydrique (ODD 6 : Eau propre et assainissement); la souveraineté énergétique (ODD 7 : Energie propre et d’un coût abordable); l’indépendance alimentaire (ODD 2 : Zéro faim) et la préservation des écosystèmes (ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques). Des réflexions sur ces enjeux qu’ils mettront sur la table à travers des présentations, des tables-rondes, des sessions de groupes de travail et des études de cas, sans oublier les diverses politiques et stratégies ainsi que les meilleures pratiques mises en œuvre pour le développement et le déploiement des compétences en gestion intégrée des ressources en eau.

Les processus qui favorisent le développement et la gestion coordonnée de l’eau, des terres et des ressources connexes (dont l’économie circulaire), en vue de maximiser, de manière équitable, le bien-être économique et social, sans pour autant compromettre la pérennité d’écosystèmes vitaux, seront également scrutés. Avec, à chaque étape, l’attention focalisée, en particulier, sur l’impact réel du stress hydrique dans les diverses régions du continent.  Rappelons que l’eau est une ressource fondamentale pour la vie. Elle est nécessaire à la croissance économique, à la santé des écosystèmes et se situe au cœur du développement durable.

400 millions de personnes sans eau potable en Afrique

En Afrique, 400 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. L’Objectif de développement durable 6, à savoir garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement, est malheureusement très loin d’être réalisé. Il est peu probable que l’Afrique parvienne à atteindre l’objectif associé de l’Agenda 2063, qui consiste à réduire la proportion de la population africaine qui n’a pas accès à une eau potable. En effet, malgré une amélioration de 5% depuis  2013, seulement 30% de la population d’Afrique subsaharienne ont accès à des sources d’eau potable gérées en toute sécurité, alors que la moyenne mondiale est de 74%.

Les pays les plus fragiles d’Afrique sont généralement ceux qui ont les moins bons systèmes d’assainissement et d’alimentation en eau, ceux où l’eau est disponible en quantité trop faible ou trop abondante, ou alors ceux où elle est trop polluée pour être utilisée. Alors que dans les zones où les ressources en eau sont partagées, la rareté de ces ressources entraine souvent des conflits. A signaler que l’évènement est organisé par le Forum africain de la gestion intégrée de l’eau, de l’énergie et de l’agriculture. Une initiative soutenue par le bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), qui aide ses partenaires à améliorer l’accès à une alimentation en eau de bonne qualité et à des systèmes d’assainissement fonctionnels dans des pays en développement. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Hajj 1445 : le ministère des Habous rassure sur la situation des pèlerins marocains

Vendredi 21 Juin 2024

Immobilier : un secteur en pleine phase de redynamisation

Vendredi 21 Juin 2024

Maroc. L'inflation à 0,4% en mai

Jeudi 20 Juin 2024

Aéroports du Maroc : plus de 12,3 millions de passagers à fin mai 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux