Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Masques usagés : Comment s’en débarrasser de façon responsable

Masques usagés : Comment s’en débarrasser de façon responsable
Mercredi 06 Mai 2020 - Par admin

Les masques usagés représentent un danger pour la santé de la population et l’environnement.

Les citoyens sont appelés à procéder à leur désinfection avec de l’eau de javel ou de l’eau bouillante et les découper avant leur mise dans les sacs-poubelle domestique scellés.

 

Par M. Diao

 

Ces dernières semaines ont été marquées par la prise d’une batterie de mesures destinées à la lutte contre le coronavirus qui, au moment où nous mettions sous presse, a franchi le cap symbolique des 4.000 cas atteints au Maroc. Rappelons que dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre la propagation du Coronavirus, les autorités publiques ont décidé de rendre obligatoire le port de masque de protection pour l'ensemble des citoyens autorisés exceptionnel-lement à se déplacer hors de leurs foyers.

Une telle initiative qui doit être saluée et surtout promue, va inexorablement engendrer une utilisation massive de masques estimée à des millions quotidiennement. Le pays devrait produire à terme 8 millions de masques par jour. Mais après leur utilisation, les masques usagés représentent un danger pour la santé de la population et l’environnement.

D’où l’appel à la sensibilisation du ministère de l'Énergie, des Mines et de l'Environnement qui attire l’attention sur la nécessité d’éliminer ces équipements de protection de manière sécurisée afin de limiter les risques de propagation du virus entre les citoyens, et surtout auprès du personnel de propreté. Sachant qu’en dépit de la conjoncture particulière qui prévaut actuellement, les agents de propreté au niveau des différentes villes du Royaume, continent d’assurer la salubrité des espaces publics en procédant au ramassage des déchets ménagers.

Les contours de la conscientisation

Concrètement, le Département de l’environnement exhorte les citoyens à ne pas jeter leurs masques dans les rues et les espaces publics, mais de procéder à leur désinfection avec de l’eau de javel ou de l’eau bouillante et les découper avant leur mise dans les sacs-poubelle domestiques scellés. A l’évidence, cette opération s’achève par le lavage des mains avec de l’eau et du savon, une pratique vivement recommandée par les professionnels de santé.

Rappelons enfin que la campagne de sensibilisation comprend la diffusion d’une cap-sule dédiée sur les chaînes de télévision, les stations de radio publiques et privées, les sites électroniques ainsi que sur les réseaux sociaux. Le Département de l’environnement fait également savoir que des affiches de sensibilisation relatives à cette problématique seront également éditées et dif-fusées en partenariat avec des acteurs du secteur privé (grande distribution et secteur pharma-ceutique) et la société civile.

 

Dans la droite ligne du PNDM
C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de gestion des déchets ménagers (PNDM) que le Département de l’environnement renforce le dis-positif de coordination sur ce sujet d’actualité, à travers ses directions centrales et régionales, avec les services centraux du ministère de l’Intérieur ainsi que les wilayas, les préfectures et provinces du Royaume. Le but est d’assurer le suivi des opérations de collecte et d’élimination des déchets ménagers ainsi que la désinfec-tion des conteneurs et des espaces publics. Le Département de l’environnement sous la tutelle de Aziz Rabbah a également invité les collectivités locales et les sociétés spécialisées dans la gestion des déchets ménagers à sensibiliser les agents de pro-preté quant aux risques liés aux déchets. Les entités précitées ont aussi été conviées à mettre à la disposition de ces agents les outils et moyens de protection nécessaires et à veiller à l’application rigoureuse des règles d’hygiène générale.
Coronavirus Développement durable

Partage RÉSEAUX SOCIAUX