Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Décarbonation industrielle: le Maroc fortement engagé

Décarbonation industrielle: le Maroc fortement engagé
Mercredi 24 Mars 2021 - Par admin

En s’appuyant sur ces avancées réalisées en matière d'énergies renouvelables, le Maroc est plus que jamais résolu à décarboner son industrie.

«Tatwir pour la croissance verte», constitue un appui financier important pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) industrielles en la matière.

 

Par K. A.

 

«Le Maroc s’est résolument engagé dans la transition verte de son économie en optant pour la décarbonisation de son industrie qui s’impose désormais en tant que critère important d’accès aux marchés étrangers». C’est ce qu’a fait savoir Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, lors de la mise en route du programme d’appui aux porteurs de projet de star-up industrielles «Tatwir pour la croissance verte».

Ce programme offre l’accompagnement des TPME industrielles dans leurs opérations de développement de process et produits décarbonés, l’un des objectifs phares que le Maroc s’est fixés en vertu de son ambitieux Plan de relance industrielle 2021- 2023. Techniquement, ce plan permettra dans une première phase de générer un investissement global de près d’1 milliard de dirhams.

Une offre intégrée

Déployé à travers l’Agence nationale pour la promotion de la PME (Maroc PME) et l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), «Tatwir pour la croissance verte» comprend une offre sous forme de prime d’investissement de 30% pour l’appui au financement des équipements industriels. Il inclut également une aide remboursable de 5% du projet d’investissement pour contribuer au financement des besoins en fonds de roulement des projets d’amorçage dans de nouvelles filières industrielles vertes.

Parallèlement, il propose une prise en charge allant jusqu’à 50% des dépenses engagées en matière d’innovation et de développement des produits, notamment les frais d’études techniques, de développement des maquettes et de prototypes, de tests et analyses de laboratoires, de brevets et marques. Enfin, le programme prévoit une prise en charge allant jusqu’à 80% pour les PME et 90% pour les TPE au titre des actions de conseil et d’expertise technique portant notamment sur les audits et diagnostics énergétiques et environnementaux, la mise en conformité aux normes et labels, les systèmes de suivi en temps réel de la productivité énergétique (Internet of thing IOT), l’analyse de l’impact environnemental d’un produit.

Un Shortcut écologique

Pour MHE, «Tatwir croissance verte» permet d’appuyer l’excellence opérationnelle des TPME industrielles, tout en réduisant leur empreinte écologique, et de soutenir leur repositionnement stratégique sur des marchés porteurs dans le cadre de nouveaux modèles économiques durables et innovants. Ce package vert consiste à faire émerger un écosystème industriel basé sur l'économie verte, circulaire et favorisant l'efficacité énergétique sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur. Il faut dire que le programme Tatwir réunit tous les ingrédients nécessaires à la décarbonisation d’une industrie qui cache tant d’opportunités que les TPME industrielles doivent saisir pour tirer leur épingle du jeu et mieux se positionner sur les marchés étrangers.

Rappelons que dans cette démarche de décarbonisation, deux programmes majeurs, d'une valeur cumulée de 253 millions d'euros (Green Value Chain (GVC) et Green Economy Financial Facility), ont été mis en place par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l'Union européenne (UE) afin de soutenir les investissements verts du secteur privé et renforcer la reprise économique du Maroc dans un contexte d'incertitude face à la pandémie de la Covid-19.

 

 

 

PME industrie Développement durable Décarbonation industrielle Tatwir pour la croissance verte

Partage RÉSEAUX SOCIAUX