Développement durable

Tous les articles

Smart City: Rabat parmi les 5 villes africaines les plus intelligentes

Smart City: Rabat parmi les 5 villes africaines les plus intelligentes

Le classement est fourni par l’Institut international pour le développement du management de Lausanne, en Suisse, dans son Smart City Index Report 2023.

Les critères ont porté sur l’usage de l’intelligence artificielle pour la promotion de la télémédecine, l’e-mobilité, l’économie numérique, la transition écologique et la connectivité numérique.

 

Par A. Diouf

La capitale du Royaume vient d’être honorée pour ses prouesses en matière de digitalisation des services face au dérèglement climatique. Cette année, même si elle a légèrement reculé, Rabat (126ème) figure parmi les cinq (5) villes africaines les plus intelligentes, notamment derrière le Caire en Egypte (108ème), Alger en Algérie (123ème), le Cap en Afrique du Sud (124ème) et devant Tunis en Tunisie (137ème). Le classement a été opéré par l’Institut international pour le développement du management (IMD) de Lausanne, en Suisse.

Dans son Smart City Index Report 2023, l’IMD a évalué le recours aux nouvelles avancées technologiques par les municipalités de 118 pays dans le monde. Notamment l’usage de l’intelligence artificielle pour la promotion de la télémédecine, l’e-mobilité, l’économie numérique, la transition écologique et la connectivité numérique, en interrogeant «au moins 20.000 citoyens sur la vie dans leurs cités concernant les priorités qu’ils considèrent les plus urgentes, en l’occurrence le logement durable et la congestion routière, en plus de la création d’emplois et les espaces verts grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC)», est-il expliqué.

 

Rabat 126ème sur 200 villes

Sur la base de ces critères, les villes de Zurich en Suisse (1ère), Oslo en Norvège (2ème) et Canberra en Australie (3ème) occupent le podium, étant les trois meilleures villes intelligentes au monde en 2023. Par contre, ces critères ont disqualifié des villes comme Sao Paolo au Brésil (140ème) ou encore Nairobi au Kenya, qui est passée du 109ème rang en 2020 au 131ème rang en 2022. Bref, si les cinq villes citées plus haut ont été honorées cette année, c’est parce qu’elles ont multiplié le nombre de start-up vertes qui ont été accompagnées par leurs autorités locales au cours des dernières années, avec pour objectif principal le renforcement de la résilience climatique des populations en zone urbaine.

C’est notamment le cas de Rabat qui a été plébiscitée parce qu’en matière de santé et de sécurité aussi, plusieurs améliorations y ont été enregistrées. La fourniture de services médicaux y est satisfaisante, la prise de rendez-vous médicaux en ligne y est améliorée. Le wifi public gratuit a amélioré l'accès aux services de la ville. Le signalement en ligne des problèmes d'entretien de la ville permet une solution rapide. La sécurité publique n'y est pas non plus un problème : les caméras de vidéosurveillance ont permis aux résidents de se sentir plus en sécurité. Ce n’est pas tout : l'assainissement de base y répond aux besoins des zones les plus pauvres. Les services de recyclage y sont satisfaisants. Un site Web ou une application permet aux résidents de surveiller efficacement la pollution de l'air.

Un site Web ou une application permet aux résidents de donner facilement les objets dont ils ne veulent plus. Ceci sans oublier que Rabat est devenue au fil des années un acteur incontournable des évènements sur la ville intelligente en Afrique. D’ailleurs, les start-up et les spécialistes de l’urbanisme de la capitale administrative participeront les 23 et 24 mai prochain au forum African Cities Lab, qui se tiendra à Cotonou, au Bénin.

Pendant ce temps, d’autres villes comme Abidjan en Côte d’Ivoire, Dakar au Sénégal et Oranjemund en Namibie ont également amorcé leur transformation digitale pour accélérer la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, avec l’appui technique de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique). En juin 2022, l’organisation a publié le classement de 60  villes durables en partenariat avec la société CitiIQ basée en Ontario au Canada. Parmi elles, figurent Tripoli en Libye, Nouakchott en Mauritanie, Ouagadougou au Burkina Faso, Accra au Ghana, Lomé au Togo et Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC). 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Stratégie énergétique : Benkhadra détaille les grands chantiers de l’ONHYM

Samedi 20 Juillet 2024

ONCF : un bilan carbone sur les rails

Samedi 20 Juillet 2024

Campagne 2024/2025 : une saison agricole compliquée en perspective

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux