Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entretien avec l'artiste peintre Mamoun Belghiti - Actualité Culturelle

Entretien avec l'artiste peintre Mamoun Belghiti - Actualité Culturelle
Jeudi 18 Juillet 2019 - Par seo

 

Chez Mamoun Belghiti, la peinture se caractérise par une gestuelle colorée pure, reflétant la liberté de l’âme et de l’expression.

Sa dernière exposition intitulée «Le Médoc en scène» explore le monde pharmaceutique.

 

Propos recueillis par Lilia Habboul

 

Finances News Hebdo : Comment votre aventure artistique a-t-elle commencé ?

Mamoun Belghiti : La peinture est une passion depuis que j’étais tout jeune. J’ai grandi et baigné dans un milieu artistique et culturel depuis ma tendre enfance. J’ai toujours peint et dessiné mais c’est à partir de 2005 que le côté professionnel de la passion a pris le dessus. Peintre autodidacte, ma peinture se caractérise par une gestuelle colorée pure et singulière qui reflète la liberté de l’âme et de l’expression.

 

F.N.H. : Qu’est-ce qui vous inspire ?

M. B. : Ce qui m’inspire, c’est la liberté de l’âme au service de la juxtaposition des couleurs, des matières et des formes traduites à travers la diversité des cultures du monde qui me nourrissent. Tout est devant nos yeux, il suffit de se servir.

 

F.N.H. : Votre dernière exposition «Le Médoc en scène» s’intéresse au monde pharmaceutique. Comment l’idée de cette exposition est-elle née ?

M. B. : L’idée de travailler avec la matière médicamenteuse que j’ai incorporée dans ma technique mixte, m’est venue à partir de l’élaboration d’une première toile exécutée pour des amis qui me sont chers, appartenant à cette grande et généreuse famille qu’est la santé. C’est en réalisant cette première toile que j’ai eu envie d’approfondir et d’explorer cette thématique aux composantes multiples : prospectus, emballages, comprimés, bouchons, cuillères… soigneusement récupérés et recyclés... C’est là en effet un médium très riche en variétés de formes, de textures et de couleurs qui représente à lui seul une large palette. Et pour un artiste, c’est véritablement un régal que d’avoir autant de friandises pour s’amuser !

Oeuvre de Mamoun Belghiti - Actualité Culturelle Marocaine

Enfin, on se doit de dire qu’outre son caractère esthétique, cette exposition participe pleinement au combat essentiel que nous, tous, menons pour la sauvegarde de notre planète et le bien-être de l’humanité.

 

F.N.H. : Lors d’une sortie médiatique vous aviez déclaré «j’incorpore beaucoup de messages positifs pour pouvoir encourager les gens à positiver dans leur vie». Dans quelle mesure, selon vous, l’art est-il porteur de bonheur ?

M. B. : Je vais vous lire le témoignage poignant dans mon livre d’or des personnes ayant visité mes expositions et plus particulièrement celle du «Médoc en scène» : «…avant, nous voyions la maladie comme quelque chose de sombre, de noir. En regardant vos toiles, on ressent la vie plus colorée, plus pétillante et plus douce. Un malade peut affronter la douleur avec beaucoup plus d’espoir». En effet, l’art est porteur de bonheur.

 

F.N.H. : Préparez-vous bientôt une nouvelle exposition ?

M. B. : La prochaine thématique est en cours de réflexion et de préparation. Je sais que ce sera encore une fois avec de la matière, du recyclage etc. Mon engagement est définitivement dans la défense de l’environnement mais également le partage avec les autres. ◆

 

Culture Marocaine Culture

Partage RÉSEAUX SOCIAUX