Airbus/ Boeing : Aucun arrêt d’activité pour l’industrie aéronautique au Maroc

Airbus/ Boeing : Aucun arrêt d’activité pour l’industrie aéronautique au Maroc

 

Boeing et Airbus nous annoncent qu’ils comptent poursuivre leurs activités au Maroc.

Les deux industriels annoncent prendre les mesures sanitaires nécessaires afin de lutter contre le développement du Covid-19.

 

Par : Badr Chaou

 

Face à la crise sanitaire provoquée par la pandémie du Covid-19, plusieurs entreprises au Maroc ont adopté des mesures préventives afin d’éviter la propagation dudit virus. Certains secteurs ont même décidé de suspendre temporairement leur activité, à l’image du secteur industriel et plus particulièrement celui de l’automobile, considéré comme l’un des moteurs de notre croissance et sur lequel le Maroc fonde de grands espoirs.

Justement, le Groupe Renault Maroc a décidé, à partir de jeudi 19 mars, la suspension de l’activité de ses deux sites de production, à savoir ceux de Casablanca et Tanger, et ce jusqu’à nouvel ordre. Tandis que PSA Peugeot a procédé à la fermeture de son usine de Kénitra pour une durée de deux semaines.

Ce constat nous a poussé à nous interroger sur la situation d’un autre secteur dont l’importance n’est pas moindre, celui de l’aéronautique, constitué par un ensemble d’écosystèmes opérant autour de plusieurs constructeurs internationaux de taille, notamment Airbus, mais également le constructeur américain Boeing.

 

Airbus maintient son activité au Maroc

Opérant au Maroc sous sa filiale Stelia Aerospace, Airbus ne compte pas procéder à l’arrêt de son activité au Maroc, à la différence de la France où les usines de Stelia Aerospace ont été contraintes à l’arrêt pour une durée de 4 jours avant de reprendre partiellement leur activité.

«Pour donner suite à la mise en place de nouvelles mesures en France afin de contenir la pandémie du Covid-19, Stelia Aerospace a décidé d’interrompre temporairement les lignes de production de ses sites industriels français pour 4 jours à compter du 17 mars. Cela donnera le temps de mettre en œuvre les conditions strictes de santé et sécurité en termes d’hygiène, de nettoyage et de distanciation sociale nécessaires à la reprise des activités prévue le 23 mars. Nous continuerons également, en France, de maximiser le télétravail partout où cela est possible», nous a informé le management de Stelia Aerospace.

«La situation n’est pas la même au Maroc», affirme le management de Stelia. «Néanmoins, afin de lutter contre le développement de la pandémie de Covid-19, nous appliquons bien évidemment là aussi les mesures «barrière» (se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins 1 minute, tousser et éternuer dans son coude, pas dans ses mains, utiliser un mouchoir à usage unique, éviter les embrassades et les poignées de main). Nous mettons également en place des aménagements concernant la restauration et les vestiaires afin d’éviter les croisements d’équipes et favoriser ainsi la distanciation sociale nécessaire».

 Pour ce qui est du volet commercial, Airbus explique que sa filiale maintiendra son activité avec ses fournisseurs ainsi que tous ses clients opérationnels. On estime donc qu’il n’y aura pas d’impact sur le court terme. «D’une manière générale, tout en travaillant étroitement avec nos clients et fournisseurs afin de minimiser l’impact de ces décisions sur leurs opérations, la santé et la sécurité de nos employés restent, sans compromis, notre priorité absolue», poursuit Stelia Aerospace.

 

Boeing prend les mesures nécessaires

Le constructeur américain Boeing est dans la même lignée, assurant poursuivre son activité avec ses partenaires au Maroc tout en veillant à respecter les précautions sanitaires nécessaires pour faire face à la crise actuelle. Selon le top management, la chaîne de production de Boeing au Maroc continuera d’être soutenue et appuyée par le constructeur aéronautique.

«Nous continuons à surveiller attentivement notre chaîne de fournisseurs étendue, et sommes en contact fréquent pour comprendre et anticiper les conséquences potentielles. Cette situation est précaire et évolue rapidement. Nous continuerons à apporter notre soutien à nos partenaires marocains pendant cette période, et notre engagement en faveur du partenariat noué à long terme reste solide», indique Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes commerciales et du marketing de Boeing (voir interview). 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Decembre 2022

OCP: près de 90 milliards de DH de CA sur 9 mois

Jeudi 01 Decembre 2022

Banques: Amethis annonce sa sortie du capital de CFG Bank

Jeudi 01 Decembre 2022

Fonds Mohammed VI pour l’investissement: le Maroc entend injecter 150 milliards de dirhams

Mercredi 30 Novembre 2022

ONCF: plus de 33,5 millions de voyageurs transportés à fin septembre 2022

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux