Rentrée scolaire 2022-2023 : Pas de hausse pour les prix des manuels scolaires

Rentrée scolaire 2022-2023 : Pas de hausse pour les prix des manuels scolaires

es prix des manuels scolaires demeurent inchangés pour la rentrée scolaire 2022-2023, a indiqué jeudi le ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports.

Le ministère de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports et le ministère de l'Économie et des finances ont pris une décision conjointe stipulant la mise en place d'un mécanisme de soutien aux éditeurs de manuels scolaires, et ce après une série de consultations avec le Comité interministériel des prix, a souligné le ministère dans un communiqué.

Cette décision a pour objectif d'assurer la disponibilité suffisante des manuels scolaires en temps opportun pour la prochaine rentrée scolaire 2023-2022, et d'éviter toute augmentation de leurs prix, dans la foulée des efforts du gouvernement pour préserver le pouvoir d'achat des familles marocaines, précise-t-on.

En vertu de cette décision conjointe, et pour encourager la scolarisation et lutter contre la déperdition scolaire, un soutien financier direct sera accordé aux éditeurs de manuels scolaires destinés aux cycles d'enseignement primaire et collégial qui sont produits au cours de l'année 2022, selon une liste de manuels scolaires spécifiques arrêtée par le ministère.

Le soutien financier, dont le déboursement est à la charge de la caisse de compensation, a été fixé à 25% des prix de vente, et ce après une étude du dossier par le ministère de chaque éditeur en fonction du nombre de manuels imprimés et distribués en 2022.

Ces mesures visent à assurer la stabilité des prix des manuels scolaires à l'occasion de la rentrée 2023-2022, affirme la même source, notant que ces manuels figurent dans la liste des biens, produits et services dont les prix sont réglementés conformément aux dispositions de la loi n° 12-104 relative à la liberté des prix et de la concurrence.

Et de conclure que toute augmentation illégale constitue une infraction passible de sanctions prévues par la loi, étant donné que tout changement de son prix est soumis à une procédure spéciale et à l'approbation du gouvernement.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 02 Octobre 2022

Programme Forsa : «La réussite ou l’échec de tout projet intervient dans la phase post-création»

Vendredi 30 Septembre 2022

Taux directeur: JOUAHRI ABDIQUE

Vendredi 30 Septembre 2022

Lutte contre l’inflation: le Maroc suit-il la bonne politique ?

Vendredi 30 Septembre 2022

Politique monétaire: Bank Al-Maghrib change de logiciel

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux