Parution : «Le soleil au cœur des hommes», un recueil sensible et grave

Parution : «Le soleil au cœur des hommes», un recueil sensible et grave

Mercredi 23 mars, à la villa des arts de Casablanca, l’écrivain Abdelhak Najib a présenté son dernier opus «Le soleil au cœur des hommes». Troublant !

 

Par R.K.H

Abdelhak Najib. En voilà un qui fait l’actualité poétique. Hier, nous avons eu droit à une plongée dans ses poèmes très sombre bien qu’écrits, réunis dans un ouvrage, sobrement intitulé «Le soleil au cœur des hommes», par les éditions Orion. 

Le gus est à la fois romancier, philosophe, journaliste, critique d’art et de cinéma. Il arbore aussi l’habit de poète. Activité qui le définit peut-être le mieux.

Ledit recueil se présente telle une autobiographie, puisqu’on y suit Abdelhak dans les tumultes et les tribulations d’une vie d’une intensité folle, entre passions, amitiés, militantisme, combats… On s’émerveille notamment sur ces poèmes qui réunissent sa plume et son militantisme pour la vie.

«Le soleil au cœur des hommes». A sa lecture, certains ont cru voir dans les lignes une forme de pessimisme; mais là, le terme ne semble pas adéquat. On y trouve plutôt du cynisme, ô combien Houellebecquien, voire Célinien. D’autant plus qu’il y a une volonté de rébellion et de subversion contre l’ordre établi, la morale et la tradition.

La poésie va si vite. A telle enseigne que les rimes n’arrivent pas à attraper les vers. 

Cette pluie de brutalité qu’il s’est évertué à cracher sur la feuille blanche, il nous la crache à la figure. C’est un déluge de violence mais c’est aussi un cri de jouissance.  

Il y raconte des histoires lumineusement désespérées au bord de mondes disparus et d’autres improbables. Tout y fusionne. 

L’ensemble se présente comme un long poème-miroir. Très allégorique, dans la mesure où il choisit des fois la métaphore comme support du message qu’il entendait véhiculer.

On a lu, dans ce recueil, l’interminable lamentation d’Abdelhak Najib. On ne peut y rester indifférent.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Mai 2024

Marché du travail : «Il va falloir réorienter les profils vers les formations se rapportant aux métiers d’avenir»

Samedi 25 Mai 2024

Tourisme : hausse de 17% du flux des arrivées en avril

Samedi 25 Mai 2024

Béni Mellal-Khénifra: la région au chevet de ses entrepreneurs

Samedi 25 Mai 2024

Jeunes NEET : un phénomène qui prend de l’ampleur

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux