OCDE: le PIB augmente de 0,4% au T4-2023

OCDE: le PIB augmente de 0,4% au T4-2023

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE a augmenté de 0,4% au quatrième trimestre 2023, selon les estimations provisoires de l’Organisation de coopération et de développement économiques.
 

"Les taux de croissance trimestrielle du PIB de la zone OCDE sont restés faibles au cours des deux dernières années", indique un communiqué de l’Organisation internationale basée à Paris.

Dans le G7, la croissance du PIB en glissement trimestriel a légèrement ralenti pour atteindre 0,4% au T4 2023, contre 0,5% au T3, d'après la même source, relevant que cette évolution reflète une situation contrastée entre les pays du G7.

D'une part, le PIB s'est contracté au Royaume-Uni (-0,3%) et au Japon (-0,1%) pour le deuxième trimestre consécutif. Le PIB s'est également contracté en Allemagne (-0,3%) après deux trimestres de croissance nulle.

La croissance a ralenti aux États-Unis (0,8% au T4, contre 1,2% au T3) et la France a enregistré une croissance nulle pour le deuxième trimestre consécutif. En revanche, l'économie canadienne a connu une reprise, avec une croissance de 0,3% au T4 après une contraction au T3. La croissance en Italie s'est légèrement accélérée pour atteindre 0,2%.

Dans les pays du G7 qui ont enregistré une croissance négative au T4-2023, les facteurs contributifs sont variés. Au Royaume-Uni, la baisse des exportations de services (-6%) a été le principal frein à la croissance.

Au Japon, le PIB s'est contracté en raison des baisses de l'investissement (-0,3%), de la consommation privée (-0,2%) et de la consommation publique (-0,1%), qui ont été partiellement compensées par une augmentation de 11,3% des exportations de services (principalement due à la croissance du tourisme).

En Allemagne, le quatrième trimestre a été marqué par une forte baisse des investissements dans la construction et dans les machines et équipements, d'après l'OCDE.

Parmi les autres pays de l’OCDE pour lesquels des données sont disponibles, le Costa Rica et la Norvège ont enregistré la plus forte croissance du PIB au T4 (respectivement 1,8% et 1,5%), suivis par la Slovénie (1,1%). En revanche, le PIB s'est le plus contracté en Irlande (-0,7%).

Les premières estimations annuelles indiquent que la croissance du PIB de l’OCDE a ralenti à 1,6% en 2023, contre 2,9% en 2022, dans un contexte d’inflation sous-jacente plus élevée dans la zone OCDE.

Parmi les 27 pays de la zone OCDE pour lesquels des données sont disponibles, dix ont enregistré une contraction du PIB en 2023, l'Estonie enregistrant la contraction la plus importante (-3%). Dans 14 pays, la croissance a ralenti mais est restée positive.

Seuls trois pays de l’OCDE ont enregistré une croissance plus élevée en 2023 qu'en 2022 : le Costa Rica (5,1% en 2023, contre 4,6% en 2022), les États-Unis (2,5%, contre 1,9%) et le Japon (1,9%, contre 1%).

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 16 Avril 2024

X va devenir payant pour les nouveaux utilisateurs

Mardi 16 Avril 2024

Maroc: le FMI table sur une croissance de 3,1% en 2024 et 3,3% en 2025

Lundi 15 Avril 2024

Fonds Startups: le FM6I lance un appel à manifestation d'intérêt pour les sociétés de gestion

Dimanche 14 Avril 2024

Tensions Iran - Israël : le Moyen-Orient, une véritable poudrière

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux