Maroc : rencontres des Commissions régionales des droits de l'Homme

Maroc : Rencontres des Commissions régionales des droits de l'Homme

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), à travers ses 12 Commissions régionales organise, du 24 octobre au 24 novembre prochain, des rencontres de réflexion, de concertation et de proposition autour du thème "L’effectivité des droits et des libertés au Maroc : pour un nouveau contrat social".

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la stratégie du Conseil relative à l’effectivité des droits de l’Homme et des libertés, et dont la consécration constitue un des défis les plus importants auxquels fait face l’édification d'un modèle de développement alternatif, indique le CNDH dans un communiqué selon la MAP.

A travers ces rencontres régionales, le CNDH ambitionne de participer au débat public sur le nouveau modèle de développement, au regard de l’effectivité des droits et des libertés en tant que fondamentaux d’un développement humain équitable.

Le Conseil indique également que les rencontres des Commissions régionales des droits de l’Homme débattront de l’effectivité des droits et des libertés au Maroc en prenant en considération trois instants liées et complémentaires.

Il s'agit d'évaluer et passer en revue l'état de l’effectivité des droits au Maroc en fonction des spécificités géographiques et socio-économiques de chaque région, d'explorer quelques piliers de la réflexion pour construire une approche basée sur les droits de l'Homme pour le développement ainsi que de proposer des approches en vue de promouvoir et soutenir l’effectivité des droits et des libertés, selon une vision intégrée qui pourrait servir de base à la formulation de politiques nationales intégrant les droits et les libertés et apte à relever les défis au niveau des douze régions.

Le CNDH entend, à partir de ces rencontres et selon une approche participative, dite (bottom-up), donner la parole aux citoyens et écouter leur point de vue sur les obstacles et les contraintes qui entravent la mise en œuvre des droits et des libertés pour tous, tout en les impliquant dans la recherche de solutions durables à même de dépasser ces contraintes et d'appuyer l’effectivité des droits dans notre pays, conclut le communiqué. 
 

Avec MAP

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 26 Mai 2024

Remaniement ministériel: pourquoi il faut du sang neuf

Vendredi 03 Mai 2024

Akhannouch à mi-mandat: emploi, les illusions perdues

Dimanche 21 Avril 2024

Moyen-Orient: faut-il sauver le soldat Benjamin ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux