Le concours d’innovation EDF Pulse Africa fait étape à Casablanca

Le concours d’innovation EDF Pulse Africa fait étape à Casablanca
 
Le concours d’innovation EDF Pulse Africa fait étape à Casablanca Acteur majeur de la transition énergétiques et des solutions d’électrification en Afrique, le Groupe Électricité de France (EDF) poursuit son concours d’innovation « EDF Pulse Africa » par une étape au Maroc le jeudi 4 novembre prochain, après l’Afrique du Sud, le Cameroun, et la Côte d’Ivoire.
 
Incarnation de l’engagement d’EDF en Afrique, ce concours vise à soutenir les innovations les plus prometteuses du continent afin de répondre aux défis énergétiques actuels de l’Afrique et contribuer à son 
développement économique. 
 
Dans le cadre de cette étape marocaine coorganisée avec la CFCIM, 6 pépites marocaines intervenant dans la production d’énergie off-grid, les services électriques ou l’accès à l’eau ont été sélectionnées parmi une trentaine de startups et PME pour défendre leur projet devant un jury d’experts composé par : Nawfal El Fadil - Directeur d’EDF Maroc et Président du Jury, Christ-Anderson Ahoua Boua - Chef du Projet EDF Pulse Africa, Fatima-Zahra El Khalifa - Directrice Générale du Cluster Solaire-, Rachid Bayed - Directeur des Opérations de MASEN-, Jérôme Mouthon - Président de la French Tech Maroc-., Naima Korchi - Présidente de l’AFRICA Women's Forum, et Youssef Tlemcani - Directeur Général d’AZOLIS et vainqueur de l’étape marocaine de la dernière édition de Pulse grâce à sa solution de batteries longue performance. 
 
Le vainqueur de cette étape représentera le Maroc pour la grande finale qui se tiendra le 2 décembre 2021 à Paris. Lors de cette dernière, 3 lauréats pourront remporter jusqu’à 15 000 euros, et intégrer l’ « EDF Pulse Africa Factory », un programme d’accélération regroupant des acteurs engagés dans l’encadrement et le soutien à la croissance de « pépites » africaines dans le domaine de l’accès à l’énergie. 
 
L’évènement sera également l’occasion d’échanger autour de la thématique de « l’innovation au service de la décarbonation » dans le cadre d’une table ronde animée par François Marchal – Directeur Général de la Société Générale Maroc-, Samir Rachidi – Directeur R&D d’IRESEN-, Nawfal El Fadil et Fatima-Zahra El Khalifa.
 
Après un succès croissant sur les quatre dernières années, avec 79 candidatures en 2017 contre 584 cette année, répartis sur plus de la moitié des 54 pays africains, cette quatrième édition redouble d’ambition pour y développer son propre écosystème et donner de la visibilité à de jeunes structures africaines innovantes, afin de gagner en agilité et répondre avec plus d’adéquation aux besoins du marché.
 
Pour rappel, le Groupe EDF est présent depuis 50 ans dans plus de 14 pays africains. Au Maroc, le Groupe accompagne les grandes ambitions de transition énergétique du Royaume en intervenant sur des grandes projets d’énergie renouvelables tel que le projet éolien de Taza (87MW) en cours de construction et en proposant aux industriels et tertiaires des solutions innovantes pour soutenir leur décarbonation. 
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 24 Janvier 2022

Covid-19: de nouvelles mesures prises par la CIMR pour accompagner ses adhérents

Lundi 24 Janvier 2022

Marchés de gros: les intermédiaires faussent le jeu de l’offre et de la demande

Lundi 24 Janvier 2022

Covid-19: "le pic des contaminations au Maroc atteint "très probablement" la semaine dernière"

Lundi 24 Janvier 2022

OMS: le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux