La Chine déclare illégales toutes les transactions en cryptomonnaies

La Chine déclare illégales toutes les transactions en cryptomonnaies

La Banque centrale chinoise a jugé ce vendredi 24 septembre, que toutes les transactions financières impliquant des cryptomonnaies étaient illégales, la dernière d'une série de décisions visant à lutter contre ce phénomène.

"Les activités commerciales liées aux monnaies virtuelles sont des activités financières illégales", a déclaré la Banque centrale chinoise (PBOC) dans un communiqué en ligne.

Et d‘ajouter que les contrevenants feraient "l'objet d'une enquête pour responsabilité pénale conformément à la loi".

Cette décision interdit toutes les activités financières impliquant des cryptomonnaies, telles que le commerce de monnaies virtuelles, la vente de jetons, les transactions impliquant des dérivés de devises virtuelles et les "collectes de fonds illégales".

Au cours des dernières années, "le commerce et la spéculation autour du bitcoin et d'autres monnaies virtuelles se sont généralisés, perturbant l'ordre économique et financier, donnant lieu à du blanchiment d'argent, des collectes de fonds illégales, de la fraude, des systèmes pyramidaux et d'autres activités illégales et criminelles", a dénoncé la Banque centrale.

Après cette annonce, vers 10H30 GMT, le bitcoin perdait 5% à 42.464 dollars, selon Bloomberg.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Juillet 2024

Filière fruits : la période estivale marquée par la hausse des prix

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

Vendredi 12 Juillet 2024

Contrôle fiscal: le digital pour réduire les litiges DGI - contribuables

Jeudi 11 Juillet 2024

Samir: Après le fiasco, un golden parachute ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux