La Chine annonce "imposer des sanctions" à Nancy Pelosi

La Chine annonce "imposer des sanctions" à Nancy Pelosi

La Chine a annoncé vendredi "imposer des sanctions" à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa "famille proche" après sa visite à Taïwan, qui a déclenché la colère de Pékin et le lancement de vastes manoeuvres militaires.


Avec sa visite, Mme Pelosi s'est "gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale", a indiqué le ministère des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions.

Ces dernières années, la Chine a imposé des sanctions à de nombreux représentants américains pour avoir agi, selon elle, contre ses intérêts et s'être exprimé sur les droits de l'Homme concernant Hong Kong et le Xinjiang (nord-ouest), parfois sans spécifier la nature de ces sanctions.

En mars, Pékin avait appliqué des restrictions de visas à une liste non rendue publique de fonctionnaires américains qui auraient "inventé des mensonges sur des questions de droits de l'Homme impliquant la Chine".

L'ex-secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, ainsi que Peter Navarro, qui avait été conseiller commercial auprès de Donald Trump, ont eux aussi été sanctionnés par le passé: ils ont interdiction d'entrer en Chine ou de faire des affaires avec des entreprises chinoises.

La Chine, qui considère Taïwan comme partie intégrante de son territoire, a lancé jeudi, en réaction à la visite de Mme Pelosi, les plus importants exercices militaires de son histoire autour de l'île, qui vont durer jusqu'à dimanche.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Decembre 2022

Zone euro: le taux de chômage atteint son plus bas niveau historique

Mardi 15 Novembre 2022

Amazon se prépare à lancer la plus importante vague de licenciements de son histoire

Jeudi 10 Novembre 2022

Cryptomonnaies: Binance renonce à racheter FTX

Jeudi 03 Novembre 2022

Banque mondiale: Investir 1,4 % du PIB par an pourrait réduire les émissions de GES de 70% dans les pays en développement d'ici 2050

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux