Réputation internationale du Maroc : ce que révèle l'enquête de 2023

Réputation internationale du Maroc : ce que révèle l'enquête de 2023

Une récente enquête réalisée par l'Institut royal des études stratégiques (IRES), en collaboration avec «Reputation Lab», révèle une amélioration significative de la réputation internationale du Maroc en 2023.  

Dans le cadre de l'observatoire sur l'image internationale du Maroc, l'Institut royal des études stratégiques (IRES), en collaboration avec «Reputation Lab», a réalisé une enquête sur la réputation du Maroc dans le monde. Menée entre mars et avril 2023, cette étude s'inscrit dans un contexte international marqué par des événements majeurs, notamment la guerre en Ukraine et les répercussions continues de la crise sanitaire sur le plan économique et social.

Les résultats de cette enquête mettent en lumière une amélioration notable de la réputation du Maroc dans le monde. En 2023, le pays est apprécié par 26 pays, contre 18 en 2015.

Ces nations comprennent des pays africains, tels que l'Afrique du Sud, l'Algérie, l'Égypte, le Kenya et le Nigeria; européens comme l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède; américains, comme le Brésil, le Canada, le Chili, les États-Unis et le Mexique; du Moyen-Orient, tels que la Turquie et Israël; ainsi que des nations d'Asie et d'Océanie, notamment l'Australie, la Chine, la Corée du Sud, l'Inde, le Japon et la Russie.

En 2023, le Maroc se classe à la 34ème place parmi les 60 pays ayant le PIB le plus élevé au sein du G7+la Russie, témoignant ainsi de sa réputation positive à l'échelle internationale. De plus, sa réputation au sein de ce groupe est équivalente à celle du Pérou, la plaçant devant des nations telles que les États-Unis, l'Argentine et les pays membres des BRICS, ainsi que l'ensemble des pays africains et ceux du monde arabe.

L'examen des facteurs contribuant à la réputation du Maroc révèle que le pays tire sa force des aspects liés à la «qualité de vie» et au «facteur humain». Des attributs tels que «population aimable et sympathique», «environnement naturel», «loisirs et distractions», «style de vie attractif» et «sécurité» continuent de jouer un rôle clé dans la construction de sa réputation.

Cependant, des domaines tels que «éthique et responsabilité», «qualité institutionnelle» et «niveau de développement» demeurent des défis à relever pour le Maroc. L'importance croissante de ces dimensions dans l'indice de réputation «RepScore» depuis 2019 souligne la nécessité de s'y attarder pour renforcer la réputation du pays à l'échelle mondiale.

En outre, dans les données recueillies en 2023, l'indice s'établit à 61,1 points, enregistrant une légère baisse par rapport à l'année dernière, comme indiqué par les résultats de l'enquête.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Stratégie énergétique : Benkhadra détaille les grands chantiers de l’ONHYM

Samedi 20 Juillet 2024

ONCF : un bilan carbone sur les rails

Samedi 20 Juillet 2024

Campagne 2024/2025 : une saison agricole compliquée en perspective

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux