GB: Le parti conservateur veut imposer des taxes supplémentaires aux acheteurs étrangers de biens immobiliers

GB: Le parti conservateur veut imposer des taxes supplémentaires aux acheteurs étrangers de biens immobiliers

Le parti conservateur a annoncé qu'il imposerait des taxes supplémentaires aux acheteurs étrangers de biens immobiliers, dans le cadre de son programme électoral visant à alléger la flambée des prix de l'immobilier au Royaume-Uni. 

Le parti, qui blâme effectivement les acheteurs étrangers d'avoir contribué à la hausse des prix de l'immobilier, a dévoilé des projets de surtaxe de 3% pour les résidents fiscaux non britanniques, qui s'appliqueraient aux entreprises et aux particuliers, ainsi qu'aux expatriés.  La taxe plus élevée suggère qu'un acheteur étranger d'un titre immobilier dont la valeur dépasse 1,5 million de livres sterling à Londres paierait 183.750 £ de taxe, contre 93.750 £ pour un Londonien qui achèterait la propriété pour son propre usage, rapporte l'AFP.

Les maisons achetées au Royaume-Uni étaient "souvent achetées par des particuliers ou des sociétés fortunées et conservées à des fins d'investissement ou louées à des prix trop chers", estime le parti des Tories. Actuellement, les Britanniques, les étrangers et les entreprises sont imposés de la même façon lors de l'achat d'un bien, le taux variant uniquement selon le montant de la transaction.

Selon une étude menée en 2017 par l'Université de York, 13% des nouvelles maisons londoniennes auraient été achetées par des non-résidents entre 2014 et 2016, relate l'AFP toujours.

L'État britannique prélève pour le moment 2% sur les transactions immobilières s'élevant entre 125.001 et 250.000 livres (l'équivalent de 146.000 à 292.000 euros), 5% sur celles jusqu'à 925.000 livres (1,1 million d'euros), 10% jusqu'à 1.5 million (1,7 million d'euros) et 12% au-delà. 

La mesure proposée par le parti conservateur ajouterait 3% à chaque fourchette pour les personnes dont la résidence fiscale ne serait pas située au Royaume-Uni.

 

Avec AFP
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 08 Decembre 2022

Implantation à l’étranger: quelle stratégie pour les entreprises marocaines ?

Mercredi 07 Decembre 2022

Reconstitution des ressources du FAD: le Maroc contribue avec 5 millions de dollars

Mardi 06 Decembre 2022

Retenue à la source: les médecins disent «niet»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux