Festival marocain de la musique andalouse : Une célébration de la paix et de la coexistence

Festival marocain de la musique andalouse : Une célébration de la paix et de la coexistence

 

Les villes de Rabat et de Casablanca accueillent, du 19 au 22 octobre courant, la première édition du Festival marocain de la musique andalouse qui a choisi de mettre en avant cette année l'inestimable apport des cultures marocaine, ibérique et judaïque, dont la richesse a nourri l'essor et le rayonnement de ce patrimoine musical à travers les siècles.

 

 

 

Organisé par l'Association marocaine de la musique andalouse (AMMA) sous le thème «La musique andalouse à la confluence des cultures marocaine, ibérique et judaïque», le festival mettra à l'honneur une panoplie d'artistes et orchestres du patrimoine musico-culturel andalou, et ce lors d'une célébration qui rendra hommage à des poètes et interprètes de renommée, dont Ibn Hazm, Sami Al Maghribi, Zahra El Fassiya et Abdessadeq Cheqara, indique un communiqué de l'Association.

Les convives auront le plaisir d'apprécier différents tableaux artistiques aux répertoires riches et variés interprétés par l'Orchestre andalou de Fès sous la direction du grand maître Mohamed Briouel, le groupe espagnol valencien Capella de Ministrers, sous la direction du musicologue Carles Magraner et l'Orchestre Mohamed Amine El Akrami, note la même source.

L'Orchestre marocain de la musique andalouse sous la direction de l'artiste Driss Berrada, l'ensemble israélien Givat Washington Academy sous la direction de Racheli Galay, et les artistes solistes Françoise Atlan, Abderrahim Souiri, Marouan Haji, Sanaa Marahati, Coco Diam's, Shir Ifrah, Bilali El Haouaj et Chaimaa Imrane, seront également au rendez-vous pour célébrer, le temps d'un festival, les valeurs de paix et de coexistence qui ont façonné l'essence même de l'identité plurielle du Maroc, précise-t-on.

Depuis sa création, l'AMMA œuvre pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine musical andalou qui a toujours été en mesure de fédérer les peuples de différentes cultures et religions et contribuer à leur rapprochement, et ce par des initiatives culturelles qui mettent en lumière et préservent aussi bien son authenticité que sa diversité.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux