Crédit bancaire : un encours de 1.063,5 MMDH à fin juillet

Crédit bancaire : un encours de 1.063,5 MMDH à fin juillet

Cet encours se répartit sur les agents non financiers avec 911,6 MMDH (+3,4%) et les agents financiers 151,9 MMDH (+17,4%), précise BAM qui vient de publier son tableau de bord "crédits-dépôts bancaires" du mois de juillet 2023.

L'augmentation annuelle de 0,9% des crédits aux ENF privées recouvre une hausse de 4,3% des prêts à l’équipement et une baisse de 5,6% des facilités de trésorerie et de 4,1% des crédits à la promotion immobilière, explique la même source.

L'enquête de conjoncture de BAM indique que l'accès au financement, au T2-2023, a été jugé "normal" par la majorité des industriels. Par ailleurs, le coût du crédit aurait été en stagnation selon 70% des entreprises et en hausse selon 30% d'entre elles.

Selon l’enquête sur les conditions d’octroi de crédit au titre de T2-2023, les critères auraient été maintenu inchangés pour tous les objets de crédits, à l’exception des crédits de trésorerie où ils auraient été durcis. Ces constats restent valables aussi bien pour les GE que pour les TPME. Pour ce qui est de la demande, elle aurait connu une baisse tant pour les GE que pour les TPME, et aurait concerné tous les objets de crédit hormis les prêts à la promotion immobilière où elle aurait stagné. Concernant les taux appliqués aux nouveaux crédits, ils ont progressé à 5,27% au T2-2023. Par taille d'entreprise, ils se sont établis à 5,01% pour les GE et à 5,77% pour les TPME.

Par ailleurs, BAM fait savoir que les concours aux ménages ont enregistré une hausse annuelle de 2,4%, recouvrant principalement des accroissements de 2,4% des prêts à l'habitat et de 1% des crédits à la consommation.

Le financement participatif destiné à l'habitat, sous forme notamment de "Mourabaha" immobilière, a poursuivi sa progression et s'est établi à 20,5 MMDH, après 17,6 MMDH une année auparavant.

Au T2-2023, les banques déclarent des critères d'octroi inchangés pour les prêts à la consommation et durcis pour les prêts à l'habitat. Pour la demande, elle aurait stagné aussi bien pour les prêts à l'habitat que pour ceux à la consommation.

S'agissant des taux appliqués aux nouveaux crédits aux ménages, ils ressortent, au T2-2023, en hausse de 4,36% à 5,87%, avec une progression de 4,36% à 4,64% pour les crédits à l’habitat et de 6,95% à 7,27% pour ceux à la consommation.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 12 Juin 2024

Emploi : échec et mat !

Mercredi 12 Juin 2024

Les importations espagnoles en provenance du Maroc en hausse de 4% au premier trimestre 2024

Mardi 11 Juin 2024

Assurances : les primes émises atteignent 17,24 milliards de DH au premier trimestre de 2024

Mardi 11 Juin 2024

Dispositif Aïd Al-Adha de l'ONCF : 240 trains par jour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux