Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Actualités

Blanchiment d'argent : les états de l'UE plaident en faveur d'un organe indépendant de contrôle

Blanchiment d'argent : les états de l'UE plaident en faveur d'un organe indépendant de contrôle
Jeudi 31 Octobre 2019 - Par Finances News

Les Etats membres de l'UE pourraient demander à la prochaine Commission européenne de réfléchir à la création d'un organe européen indépendant, avec des pouvoirs propres, chargé de lutter contre le blanchiment d'argent, selon un document.

Dans ce projet de conclusions, les Etats membres invitent l'exécutif européen "à étudier (...) les avantages et les inconvénients de confier certaines responsabilités et certains pouvoirs pour superviser la lutte contre le blanchiment de capitaux à un organe de l'Union doté d'une structure indépendante", rapporte l'AFP.

Cet organe disposerait "de pouvoirs directs vis-à-vis, au minimum, des groupes financiers opérant sur une base transfrontalière", est-il précisé dans ce document, confirmant une information du Financial Times. Cette proposition du Conseil de l'UE pourrait être formellement adoptée début décembre lors d'une prochaine réunion des ministres des Finances de l'UE, selon une source européenne.

Elle fait suite à une première discussion sur le sujet début octobre entre les Etats membres, à l'initiative de la France et des Pays-Bas, échaudés par plusieurs scandales de blanchiment.

"Il y a un consensus entre les Etats membres sur le fait que les réglementations européennes existantes vont dans le bon sens mais ne sont pas suffisantes", a expliqué la source européenne. Certains pays restent cependant réticents à l'idée de confier de nouveaux pouvoirs à l'échelon européen, a-t-elle précisé.

 

Avec AFP

Finance Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX