Parution : «Le statut légal du journaliste professionnel» par Said Tammam

Parution : «Le statut légal du journaliste professionnel» par Said Tammam

Le chercheur Said Tammam vient d'annoncer la parution de son nouvel ouvrage intitulé «Le statut légal du journaliste professionnel».

Ce livre propose une analyse approfondie du Code de la presse et de l'édition, ainsi que des textes d'application relatifs à cette thématique.

 

Édité aux éditions Bouregreg, ce nouvel opuscule s'attarde sur un ensemble de questions relatives, entre autres, aux catégories de journalistes, à l'autorégulation de la profession, aux droits et devoirs des journalistes, aux problématiques posées par les questions de la liberté, de la responsabilité et de la déontologie professionnelle, aux règles régissant la publication des journaux et aux délits relatifs au secteur de la presse.

 

Cet ouvrage s'intéresse au journalisme en tant que profession régie par la loi, ainsi qu'aux problématiques découlant des principes de liberté et de responsabilité, selon l'auteur qui souligne que ce sujet n'est pas assez traité par les chercheurs académiques et universitaires au Maroc.

 

Cet essai, qui fait suite à d'autres ouvrages, comptés sur les doigts d'une main, datant du temps où le secteur était régi par le Dahir de 1958, vise à attirer l'attention sur l'importance d'étudier le dispositif législatif régissant la presse sous différents aspects, à partir du statut légal du journaliste professionnel, note-t-il.

 

La révolution technologique dans le secteur de l'édition, du transfert de l'information et de la communication a changé la définition même du journaliste, qui n'est plus le médium exclusif entre les individus, l'État, ses institutions ses organes, et le reste des acteurs politiques et économiques qui influencent les politiques publiques, relève le chercheur.

 

Cette situation, ajoute-t-il, a entraîné «d'autres problèmes liés à la déontologie professionnelle, notamment en ce qui concerne les publications personnelles du journaliste sur les réseaux sociaux».

 

Le livre s'interroge également sur le sort de certaines dispositions du Dahir de 1958, abrogé suite à la promulgation du Code de la presse et de l'édition en 2016, notamment en ce qui concerne l'organisation administrative, à la lumière de la création de l'instance d'autorégulation de la profession, et le système pénal s'appliquant au secteur de la presse.

 

Titulaire d'un doctorat en droit public et sciences politiques de l'Université Hassan II de Casablanca, Said Tammam est l'auteur d'un ouvrage sur «Le Conseil national de la presse: création, élection, constitution et compétence». Il a à son actif plusieurs publications parues dans des revues scientifiques et des ouvrages collectifs sur la réglementation du secteur des médias au Maroc.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Jeudi 06 Juin 2024

La DGSN lance "e-blagh", une nouvelle plateforme pour signaler les contenus illégaux sur Internet

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux