Casablanca : le pont de dénivellation du boulevard Mohammed VI ouvert à la circulation

Casablanca : le pont de dénivellation du boulevard Mohammed VI ouvert à la circulation

Le pont de dénivellation du Boulevard Mohammed VI a été ouvert, mardi à la circulation, pour permettre la fluidification de la circulation autour du plus grand pôle d’échange du réseau de transport en commun en site propre de la ville de Casablanca.
 

La longueur totale de l'ouvrage aux croisements avec les boulevards Al Qods, Driss El Harti, Dakhla et Amgala s’étale sur une longueur de plus d’1 km dont 620 m de pont et 395 m pour ses rampes d’accès. D’une largeur totale de 16 m, il offre 2x2 voies de circulation dans chaque sens, séparées par un terre-plein central.

La construction de cet ouvrage a été entamée fin novembre 2021 pour permettre la fluidification de la circulation autour du plus grand pôle d’échange du réseau de transport en commun en site propre de la ville de Casablanca, qui réunira les services du Tramway et du Busway.

Cet ouvrage permettra d’assurer une bonne qualité de service aux usagers des transports en commun en site propre, notamment à travers une correspondance optimale et sécurisée des usagers des modes de transport projetés et ceux existants (Tramway, Busway, Grands taxis, Bus) en réduisant le volume des véhicules empruntant la section en surface et en limitant les conflits véhicules/piétons.

De même, cette infrastructure favorisera une performance commerciale des Tramway et Busway au niveau des carrefours en leur garantissant la priorité.

La cérémonie de mise en circulation du pont de dénivellation du boulevard Mohammed VI a été présidée par le Wali de la Région de Casablanca-Settat, Gouverneur de la Préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch, accompagné des présidents des Conseils de la Région, de la Commune et de la Préfecture de Casablanca, ainsi que de personnalités et de hauts responsables de la ville de Casablanca.

Ce projet a été réalisé par une maitrise d’ouvrage, un encadrement et une exécution intégralement marocains dans des conditions difficiles au regard de la conjoncture mondiale, dans un délai de 15 mois et pour un coût global d’environ 172 MDH TTC, rappelle-t-on.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 12 Juin 2024

Emploi : échec et mat !

Mercredi 12 Juin 2024

Les importations espagnoles en provenance du Maroc en hausse de 4% au premier trimestre 2024

Mardi 11 Juin 2024

Assurances : les primes émises atteignent 17,24 milliards de DH au premier trimestre de 2024

Mardi 11 Juin 2024

Dispositif Aïd Al-Adha de l'ONCF : 240 trains par jour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux