L'Espagne négocie avec le Maroc la vente de deux navires militaires pour 260 millions d’euros

L'Espagne négocie avec le Maroc la vente de deux navires militaires pour 260 millions d’euros

 

L'Espagne négocie avec le Maroc la vente de deux patrouilleurs de la «classe Avante» pour la première fois depuis trois décennies, selon des sources gouvernementales et industrielles citées par le quotidien El Pais.

Les deux patrouilleurs, fabriqués par la société étatique Navantia, pèsent environ 1 500 tonnes et font 80 mètres de long, avec une autonomie de 4 000 milles et pouvant transporter 40 membres d'équipage.

Ces types de grands patrouilleurs sont conçus pour la surveillance côtière et les tâches de sauvetage, ainsi que pour la protection et surveillance des côtes, et la dissuasion contre l’immigration clandestine, souligne El Pais. De par leurs caractéristiques, ils sont adaptés pour empêcher le départ de bateaux de migrants irréguliers ou pour leur interception en haute mer, explique-t-on.

La publication espagnole rappelle par ailleurs que depuis le début des années 80, le Maroc a choisi d'acquérir ses nouveaux navires en France (la frégate Mohamed VI et les deux de la classe Floréal, entre autres) et même aux Pays-Bas (trois corvettes de classe Sigma), en laissant de côté à ses fournisseurs espagnols.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 13 Avril 2024

Darmanin au Maroc, une visite à haute densité

Lundi 01 Avril 2024

Algérie: mal élu en 2019, Tebboune rempile le 7 septembre

Vendredi 22 Mars 2024

Islam – Immigration : le carburant du débat politique français !

Mercredi 20 Mars 2024

Algérie : la fatalité de l'isolement

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux