Smartphones: le marché plonge au premier trimestre

Smartphones: le marché plonge au premier trimestre

Le marché du smartphone continue de baisser au premier trimestre 2023.

Les ventes aux entreprises sont à leur plus bas niveau depuis 2016.

 

Par K. A.

Le marché du smartphone continue de décliner pour le septième trimestre consécutif. Selon IDC, le marché mondial a encore reculé de 14,6% sur les trois premiers mois de l’année. Cette tendance a également entraîné un bouleversement dans le classement des principaux fabricants. Apple, autrefois en tête du marché, a perdu sa position de leader et se retrouve désormais à la deuxième place avec 21% de parts de marché.

C'est Samsung qui a réussi à prendre la première place, capturant 22% des parts de marché grâce à sa solide performance trimestrielle. La concurrence féroce et les offres attrayantes de Samsung ont clairement porté leurs fruits, lui permettant de détrôner Apple.

En ce qui concerne la troisième place, Xiaomi s'est maintenu solidement avec 11% des parts de marché. La marque chinoise a réussi à maintenir sa position grâce à sa stratégie agressive et à ses appareils abordables, qui ont trouvé un écho favorable auprès des consommateurs. En effet, la baisse des livraisons de smartphones au premier trimestre 2023 souligne les défis persistants auxquels l'industrie est confrontée.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation, notamment la saturation du marché, le ralentissement de l'innovation technologique et la prolongation de la durée de vie des smartphones. Pour stimuler la demande et inverser cette tendance négative, les fabricants de smartphones devront faire preuve de créativité et d'innovation. Ils devront également prendre en compte les préférences changeantes des consommateurs et proposer des produits et des fonctionnalités attractives.

 

La bataille des marques s'annonce féroce

Pour l'année 2023, TechInsights prévoit la livraison de 379 millions de smartphones destinés aux professionnels. Ainsi, Apple devrait maintenir sa position de leader incontesté avec une part de marché d'environ 41%, devançant Samsung qui détient une part de marché estimée à 35%. En revanche, les marques chinoises telles que Xiaomi, Oppo, Vivo et Huawei ne représenteraient qu'une part combinée de 12,5%.

Le cabinet exprime un optimisme à long terme et prévoit une reprise prometteuse dans ce segment de marché, avec un taux de croissance annuel composé de 9% au cours des cinq prochaines années. Cette tendance devrait porter le volume des ventes à 574 millions d'unités d'ici 2028. Cette tendance est principalement attribuée à la diminution des dépenses des entreprises en équipements informatiques et de télécommunications, dans un contexte économique morose.

«L'année 2022 a été marquée par des incertitudes économiques et des préoccupations croissantes quant à la santé financière des entreprises. En conséquence, de nombreuses entreprises ont réduit leurs budgets d'investissement, ce qui a entraîné une baisse significative des expéditions de matériel informatique», souligne le cabinet américain d'études de marché Canalys. Cette diminution des dépenses en matériels informatiques et télécoms a eu un impact direct sur les expéditions aux entreprises, qui ont atteint leur niveau le plus bas en six ans.

Les entreprises ont cherché à rationaliser leurs coûts et à repousser les investissements non essentiels, ce qui a eu un effet domino sur les ventes de matériel informatique. Outre cela, la croissance de l'informatique en nuage et des services basés sur abonnement a également joué un rôle dans la baisse des expéditions de matériel informatique aux entreprises. De plus en plus d'entreprises optent pour des solutions basées sur le cloud, ce qui réduit la nécessité d'acheter et de mettre à jour des équipements de matériels traditionnels. Cependant, il est important de noter que la situation peut évoluer à mesure que l'économie se redresse et que les entreprises retrouvent leur confiance.

La demande de matériel informatique peut augmenter à mesure que les entreprises cherchent à moderniser leurs infrastructures ou à répondre à de nouveaux besoins technologiques. La compétition dans le secteur du smartphone reste féroce, et seuls les fabricants les plus agiles et innovants pourront s'adapter aux évolutions du marché et attirer les consommateurs avides de nouvelles technologies. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Fevrier 2024

OCDE: le PIB augmente de 0,4% au T4-2023

Mercredi 21 Fevrier 2024

Maroc : 11,2 milliards de dollars mobilisés par la Banque Mondiale sur la période 2011-2021

Mardi 20 Fevrier 2024

Cybersécurité : Deloitte Morocco Cyber Center s'associe à Yogosha

Lundi 19 Fevrier 2024

IA : les géants du numérique s'unissent contre la manipulation électorale

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux