MGE 2024 : le Maroc, futur hub des VFX

MGE 2024 : le Maroc, futur hub des VFX

Khalid Nait Zlay, spécialiste des effets visuels, explique comment les VFX enrichissent l'expérience de jeu et deviennent indispensables pour les développeurs. Il aborde également le rôle clé des avancées technologiques et la montée en puissance du Maroc dans ce secteur.

 

Propos recueillis par K. A.

Finances News Hebdo : Comment les effets visuels, les VFX, contribuent-ils à l'expérience globale du jeu vidéo et quelle innovation prévoyez-vous dans ce domaine à l'avenir ?

Khalid Nait Zlay : Les VFX sont un domaine complexe mais essentiel, désormais incontournables pour enrichir les expériences de jeu, qu'elles soient visuelles ou liées au gameplay. Ils permettent aux joueurs de s'immerger pleinement dans le jeu, que ce soit sur console, téléphone ou télévision. Aujourd'hui, tous les jeux qui visent la qualité et ont des budgets conséquents intègrent nécessairement des effets visuels de haute qualité. Les VFX ne sont plus simplement une option, mais une exigence pour tout jeu visant une expérience de haute qualité. Ils enrichissent non seulement les aspects visuels, mais aussi l'interaction et le feedback avec le joueur, rendant l'expérience plus immersive.

 

F.N.H. : Pouvez-vous partager avec nous des idées sur le processus créatif pour développer des environnements et des personnages visuellement impressionnants en jeux vidéo ? 

K. N. Z. : Un directeur artistique imagine le contexte visuel du jeu et décide du style à adopter. Il fait ses recherches, établit une bibliographie et travaille avec des concept artists et illustrateurs pour concrétiser ses idées. Le style choisi, qu'il soit réaliste ou non, dépend du gameplay, de l'histoire, et doit transmettre les émotions appropriées. Par exemple, pour une histoire triste, le personnage doit pouvoir exprimer cette émotion à travers son design et ses expressions faciales. Les VFX viennent ensuite enrichir cette expérience en y ajoutant des détails, comme la sueur sur le visage d'un personnage. Les environnements et personnages sont conçus en étroite collaboration avec les équipes artistiques pour assurer une cohérence visuelle et émotionnelle.

 

F.N.H. : Avec l'avancée de la technologie, comment voyez-vous l'évolution du rôle des VFX dans la narration et les aspects immersifs des histoires de jeux vidéo ?

K. N. Z. : L'évolution technologique a toujours été un facteur clé dans cette industrie. Les progrès en hardware ont débloqué la créativité, permettant de réaliser des idées qui étaient autrefois techniquement impossibles. Plus la technologie avance, plus nous avons de liberté créative pour surprendre les joueurs avec des expériences immersives et enrichissantes. Les avancées technologiques comme la blockchain peuvent aussi transformer la manière dont nous intégrons les VFX, rendant les expériences de jeu encore plus dynamiques et interactives.

 

F.N.H. : Dans quelle mesure pensez-vous que le développement des compétences en VFX au Maroc pourrait contribuer à renforcer l'industrie du jeu ici ? 

K. N. Z. : Le développement des compétences en VFX pourrait grandement contribuer à l'industrie du jeu au Maroc. Développer cette expertise ici permettrait d'accroître la créativité et de renforcer l'industrie, même si le jeu vidéo ne se limite pas aux VFX. D'autres compétences sont également nécessaires, mais le VFX est un pilier maître. La formation adéquate et le développement des talents locaux peuvent ainsi aider à positionner le Maroc comme un acteur important dans les industries créatives.

 

F.N.H. : Où en sommes-nous aujourd’hui ?

K. N. Z. : Le Maroc est bien placé en ce moment, surtout avec des expériences passées comme la présence d'Ubisoft, qui a contribué à enrichir l'écosystème local. Il y a une forte volonté du gouvernement et de l'État pour soutenir ce secteur. Maintenant, la balle est dans le camp des développeurs et des investisseurs pour saisir cette opportunité et positionner le Maroc comme un pionnier dans le domaine du jeu vidéo en Afrique et sur la scène mondiale. Le pays a l'avantage de la stabilité et d'un écosystème en croissance, ce qui offre de nombreuses opportunités pour devenir un leader dans l'industrie du jeu vidéo. 

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 12 Juin 2024

Emploi : échec et mat !

Mercredi 12 Juin 2024

Les importations espagnoles en provenance du Maroc en hausse de 4% au premier trimestre 2024

Mardi 11 Juin 2024

Assurances : les primes émises atteignent 17,24 milliards de DH au premier trimestre de 2024

Mardi 11 Juin 2024

Dispositif Aïd Al-Adha de l'ONCF : 240 trains par jour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux